Coronavirus : La Poste recevra une aide de 66 millions d'euros du gouvernement

Coronavirus : La Poste recevra une aide de 66 millions d'euros du gouvernement©Boursier.com

Orange avec Boursier.com, publié le lundi 14 décembre 2020 à 10h54

Ce montant est prévu dans le budget examiné ce lundi en seconde lecture à l'Assemblée nationale, dans le cadre de l'examen du projet de loi de finance...

Ce montant est prévu dans le budget examiné ce lundi en seconde lecture à l'Assemblée nationale, dans le cadre de l'examen du projet de loi de finance...

Alors que l'effondrement du courrier pendant le confinement a fait chuter ses revenus, La Poste va recevoir une aide de 66 millions d'euros de la part du gouvernement en 2021, comme l'appris ce week-end 'franceinfo'. Il s'agit du montant prévu dans le budget examiné ce lundi en seconde lecture à l'Assemblée nationale, dans le cadre de l'examen du projet de loi de finance.

Vendredi dernier lors d'une conférence de presse téléphonique, le ministre de l'Economie Bruno Le Maire s'était dit prêt à continuer d'aider les secteurs économiques les plus touchés aussi longtemps que nécessaire

Selon lui, le gouvernement mobilisera l'an prochain encore plus de 20 milliards d'euros pour soutenir les ménages ainsi que les entreprises touchées par la crise. "Il n'est pas temps de lever les mesures de soutien à l'économie", avait-il estimé, précisant que cette aide serait réorientée "sur les secteurs les plus impactés".

Effondrement du courrier

Sur ces 20 milliards d'euros, 11 milliards seront notamment consacrés au financement de l'activité partielle. Après 400 millions pour la montagne, 200 millions pour les jeunes, 120 millions pour les aides alimentaires et une enveloppe de plus de 30 millions pour la culture dont les établissements vont encore être fermés au moins pendant trois semaines, le gouvernement a ainsi décidé de soutenir La Poste, alors que l'épidémie de Covid-19 a provoqué un effondrement du courrier.

Début août, le groupe avait annoncé un bénéfice net de 2,3 milliards d'euros pour le premier semestre, mais ce résultat était surtout dû à l'intégration de CNP Assurances qui a permis d'éviter une perte de 1,2 milliard d'euros. La crise sanitaire a entraîné une perte de 2,2 milliards d'euros.

"Nous ne récupérerons pas ce manque à gagner"

"Le 17 mars, le volume du courrier a décroché de 55% ! Même si l'activité s'est bien mieux tenue lors du second confinement, nous sommes 20% en dessous de l'an dernier. Alors que la baisse du chiffre d'affaires 'courrier' était anticipée à 600 millions d'euros par an, ce sera finalement 1,4 milliard cette année : la courbe a décroché, et nous ne récupérerons pas ce manque à gagner", a expliqué le PDG du groupe Philippe Wahl dans un entretien à 'Challenges' début décembre.

A l'approche des fêtes de fin d'année, La Poste avait récemment indiqué à 'BFM Business' que l'activité s'était accélérée. Le groupe a dit s'attendre à "des volumes record de l'ordre de 4 millions de colis certains jours de décembre" en France.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.