Coronavirus : la SNCF ne contrôle plus les billets dans les trains

Coronavirus : la SNCF ne contrôle plus les billets dans les trains
sncf 16 décembre taux de grévistes, réforme des retraites

Boursier.com, publié le lundi 16 mars 2020 à 18h15

Pour protéger ses agents et ralentir la propagation du coronavirus, la compagnie ferroviaire a demandé à ses contrôleurs de ne plus procéder à la vérification des titres de transport.

Plus de contrôle de billets à bord des trains ! Selon les informations du 'Parisien' qui a pu consulter un document interne, la SNCF a demandé à ses agents de ne plus vérifier si les usagers des transports ont bien acheté un billet. L'objectif de cette mesure est de limiter les contacts entre les contrôleurs et les voyageurs, les protéger, et surtout ralentir la propagation de l'épidémie de coronavirus.

Les portiques d'embarquement installés dans les grandes gares resteront ouverts et les voyageurs pourront accéder directement aux quais. Les contrôleurs seront toujours présents dans les trains, mais ils n'assureront que des missions de sécurité et de renseignement.

Toutefois, "si la situation l'exige", la direction de la SNCF laisse à ses ASCT (Agents du service commercial trains) la liberté de réaliser des contrôles. "Si on constate que le train est plein alors qu'il n'y a aucune réservation, forcément il risque d'y avoir des contrôles", a affirmé une source interne.

La SNCF en appelle au civisme des usagers

Cela ne signifie évidemment pas que le train devient gratuit. "Nous en appelons au civisme des gens. Continuez d'acheter vos billets. Suspension des contrôles ne veut pas dire que nous n'en ferons plus", a indiqué l'entreprise publique.

La SNCF, qui a déjà a décidé de rendre gratuits les frais d'échange et de remboursement des billets TGV inOui, Ouigo et Intercités pour les voyages allant jusqu'au 30 avril, a toutefois précisé que les contrôles de billets vont se poursuivre sur les liaisons internationales, comme sur Eurostar et Thalys.

Baisse de 50% du trafic dès mardi

La compagnie a constaté ces derniers jours une hausse des réservations. "Vu les mesures de confinement, beaucoup de Franciliens ont pris la direction de la province", a-t-elle expliqué, assurant également avoir "largement les effectifs pour transporter ces passagers".

Par ailleurs, comme toutes les sociétés de transports, la SNCF a annoncé diminuer progressivement le trafic pour les voyages longue distance dès ce lundi, avec une baisse de 30% du trafic pour commencer. Il faudra s'attendre à une baisse de 50% dès mardi 17 mars.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.