Coronavirus : le gouvernement promet de nouvelles aides aux entreprises

Coronavirus : le gouvernement promet de nouvelles aides aux entreprises
fermeture due au coronavirus

Boursier.com, publié le jeudi 15 octobre 2020 à 14h57

L'exécutif ajuste ses aides, après le couvre-feu annoncé mercredi soir dans neuf métropoles, dont Paris.

Le gouvernement a donné plus de détails ce jeudi sur les nouvelles règles à respecter en France, mais aussi sur les aides qu'il compte proposer, après les annonces d'un nouveau tour de vis la veille, pour lutter contre la propagation du coronavirus.

Un milliard pour les secteurs en difficulté

Bruno Le Maire a annoncé de nouvelles exonérations de charges et un renforcement du fonds de solidarité afin d'aider les entreprises mises en difficulté par le couvre-feu qui commence samedi en Ile-de-France et huit autres métropoles. Ces aides représentent un surcoût pour l'Etat d'un milliard d'euros pour la durée du couvre-feu, prévu pour durer au moins quatre semaines, a précisé le ministre de l'Economie lors d'une conférence de presse aux côtés du Premier ministre, Jean Castex.

Il demande par ailleurs aux banques d'examiner un report du remboursement des prêts garantis par l'Etat pour les entreprises en difficulté, dans les secteurs de l'hôtellerie, de la restauration, de l'événementiel et du sport, notamment.

Selon Bruno Le Maire, "tout ce qui doit être fait sera fait" pour aider les entreprises à "passer ces semaines de couvre-feu avec un impact économique le plus réduit possible".

PGE jusqu'au 30 juin 2021

Les prêts garantis par l'Etat, jusqu'ici proposés jusqu'au 31 décembre 2020 "seront désormais accessibles jusqu'au 30 juin 2021. C'est donc une prolongation de six mois", a expliqué Bruno Le Maire.

Ces entreprises pourront "bénéficier d'une exonération totale de cotisations sociales patronales dès qu'elles perdent 50% de leur chiffre d'affaires", ajoute Bruno Le Maire. "Les mesures que nous prenons avec le premier ministre permettent de couvrir totalement le poids des charges sociales pour les entrepreneurs concernés", assure le ministre de l'économie.

Prime de 150 euros pour les plus fragiles

"Une prime de 150 euros sera versée à chaque personne bénéficiant du RSA, de l'allocation de solidarité et des aides au logement. S'ajouteront 100 euros supplémentaires par enfant. Cette aide sera versée avant la fin de l'année et concernera 4 100 000 foyers", a annoncé le Premier ministre Jean Castex au cours de cette conférence de presse.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.