Coronavirus : le marché des jets de luxe en plein essor

Coronavirus : le marché des jets de luxe en plein essor©Boursier.com

Orange avec Boursier.com, publié le lundi 08 février 2021 à 18h08

La reprise de la demande d'avions d'occasion, observée depuis la seconde moitié de 2020, se poursuit en 2021, grâce à de premières acquisitions.

La reprise de la demande d'avions d'occasion, observée depuis la seconde moitié de 2020, se poursuit en 2021, grâce à de premières acquisitions.

Pourquoi ne pas prendre tout simplement son propre avion, quand la situation est trop compliquée dans les grands aéroports ? Alors que la crise sanitaire fait rage, compliquant les voyages, de plus en plus de personnalités richissimes décident de s'offrir un jet de luxe, selon des banquiers au contact d'acheteurs.

La reprise de la demande d'avions d'occasion, observée depuis la seconde moitié de 2020, se poursuit en 2021, grâce à de premières acquisitions, expliquent des responsables chez Crédit Suisse Group ou BNP Paribas.

Très bonne année

Et cette tendance devrait s'amplifier, alors que les efforts de vaccination stimulent la demande des entreprises, et renforcent les perspectives d'une industrie qui se préparait au pire il y a moins d'un an. "Avec le recul, nous avons eu une très bonne année et bien meilleure que prévu", a confié lors d'une conférence dédiée au sujet Werner Slavik, directeur de la branche aviation au sein de la division financement d'équipements de la Société générale. "Nous avons vu en particulier une demande assez forte sur le marché des jets plus petits", a-t-il déclaré, repris par l'agence de presse Bloomberg.

Les restrictions de voyage ont réduit le besoin de plus gros jets qui peuvent traverser les océans. En parallèle, de nouveaux acheteurs se sont aventurés dans l'achat d'avions privés aux prix les plus bas. En pleine pandémie, les voyages de loisirs stimulent la demande, alors que de plus en plus de particuliers aisés optent pour des vols privés au lieu de sièges premium sur les avions de ligne.

"La crise a montré la valeur de cette activité par rapport à l'aviation commerciale", a déclaré Marie-Laure Gassier, conseiller principal en crédit pour le financement des jets et yachts chez BNP Paribas. "Cela a également amené de nouveaux clients sur le marché."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.