Coronavirus : les femmes et les jeunes plus touchés par le chômage en zone euro

Coronavirus : les femmes et les jeunes plus touchés par le chômage en zone euro©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 02 juillet 2020 à 14h37

Le nombre de chômeurs de moins de 25 ans a augmenté de 64.000 dans l'UE au mois de mai, et de 42.000 dans la zone euro. Chez les femmes, le taux de chômage a grimpé à 7,9% contre 7,7% en avril alors qu'il reste inchangé à 7,0% chez les hommes.

Le chômage dans la zone euro a moins augmenté que prévu en mai avec la levée progressive des mesures de confinement, selon les dernières données publiées jeudi par Eurostat. Le taux de chômage corrigé des variations saisonnières est passé à 7,4% en mai contre 7,3% en avril et 7,1% en mars.

Ce dernier chiffre avait marqué son plus bas niveau depuis le début des relevés en 1998. Cette deuxième hausse mensuelle consécutive est inférieure aux attentes du marché, qui tablait sur un taux de 7,7%, ce qui suggère qu'un grand nombre de personnes se trouvent encore en situation de chômage partiel et limitent le basculement dans le chômage total.

Un tiers des jeunes sans emploi en Espagne

Le détail des statistiques montre que le taux de chômage des moins de 25 ans a atteint 16,0% en mai contre 15,7% en avril et 15,0% en mars. En Espagne, environ un tiers des jeunes étaient sans emploi. Par rapport à avril 2020, le nombre de chômeurs de moins de 25 ans a augmenté de 64.000 dans l'UE et de 42.000 dans la zone euro.

Chez les femmes, le taux de chômage a grimpé à 7,9% contre 7,7% en avril alors qu'il reste inchangé à 7,0% chez les hommes.

Ces estimations sont basées sur la définition standard du chômage, communément utilisée, du Bureau International du Travail (BIT). Celle-ci désigne comme chômeurs les personnes sans emploi qui ont activement cherché du travail au cours des quatre semaines précédentes et sont disponibles pour commencer à travailler dans les deux prochaines semaines.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.