Coronavirus : les grandes entreprises plus touchées par le coronavirus

Coronavirus : les grandes entreprises plus touchées par le coronavirus©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 03 août 2020 à 11h13

La majeure partie de la vague n'est attendue dans le monde et en France qu'au deuxième semestre... Mais les poids-lourds mondiaux ont déjà été atteints, selon l'assureur-crédit Euler Hermès.

Le nombre de défaillances de grandes entreprises a très significativement augmenté dans le monde au deuxième trimestre. Selon les chiffres de l'assureur crédit Euler Hermes, 147 défaillances de grandes sociétés ont été relevées dans le monde au deuxième trimestre 2020, soit 73 cas de plus qu'à la même période un an plus tôt (+99%).

La majeure partie de la vague n'est attendue dans le monde et en France qu'au deuxième semestre... Mais les poids-lourds mondiaux ont déjà été atteints. "Le choc d'activité lié à la crise a joué - et continue de jouer - un rôle d'accélérateur des fragilités structurelles de bon nombre de grandes entreprises. Et malheureusement, les mesures temporaires de soutien mises en place par les autorités ne sont pas suffisantes pour empêcher leur défaillance", explique Maxime Lemerle, Directeur des recherches sectorielles d'Euler Hermes.

La distribution en première ligne

Chez les grandes entreprises, la distribution occupe la première place, avec 37 défaillances relevées au deuxième trimestre (+28 cas par rapport à la même période en 2019). Suivent les services (24 cas, +17), l'automobile (13 cas, +12) et l'énergie (17 cas, +8).

Côté régions, les plus affectées par cette tendance sont l'Amérique du Nord (52 cas, +36) et l'Europe de l'Ouest (64 cas, +33).

Euler Hermes redoute un possible "effet domino" sur les TPE et les PME. "Les plus petits fournisseurs sont souvent dépendants de quelques gros clients, et ils pourraient rapidement être affectés par les difficultés de leurs principaux partenaires commerciaux. Dans un contexte où la trésorerie de très nombreuses entreprises est sous pression, un seul incident de paiement pourrait fragiliser les plus petites structures".

+25% en France

Sur les 147 défaillances de grandes entreprises relevées à l'échelle mondiale sur les six premiers mois de l'année, 20 ont été enregistrées pour la France. Une part conséquente (14% du total), d'autant qu'il s'agit là aussi d'un chiffre en croissance. En effet, Euler Hermes a relevé 16 défaillances de grandes entreprises de plus au deuxième trimestre que la sur la même période en 2019.

Au niveau sectoriel, la distribution occupe également la première place en France, avec huit défaillances de grandes entreprises au deuxième trimestre. Suivent les services (7 cas) puis l'automobile (2 cas) et les équipements ménagers (2 cas).

Pour rappel, Euler Hermes estime qu'au global, entre 2019 et 2021, les défaillances d'entreprises devraient croître de +35% à l'échelle mondiale et de +25% en France.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.