Coronavirus : les impayés dans les copropriétés flambent

Coronavirus : les impayés dans les copropriétés flambent
Immeuble

Boursier.com, publié le mercredi 14 octobre 2020 à 14h10

Selon les professionnels, les impayés auraient doublé depuis le début de l'épidémie en France.

Les pertes de revenus liées à la crise sanitaire ont encore fait grimper les difficultés des copropriétaires en France. Alors qu'ils subissent déjà le doublement de leurs charges depuis dix ans, et le coût des travaux de rénovation des bâtiments, notamment énergétiques, encouragés par l'État, certains d'entre eux n'arrivent plus à tenir, révèle Europe 1 dans une enquête.

Selon les professionnels, les impayés auraient doublé depuis le début de l'épidémie. "Ça va être des faillites de copropriétés, des morts lentes. On va vers une crise de l'habitat", prédit Emile Hagege, directeur général de l'ARC, l'association des responsables de copropriété., interrogé par la radio.

Défaut de trésorerie

Il explique que faute de trésorerie nécessaire, les immeubles en difficulté ne peuvent plus payer leurs fournisseurs". Les tâches d'entretien du bâtiment s'en ressentent, et les chantiers de rénovation peuvent même être mis à l'arrêt.

"Pour certaines copropriétés, ça risque d'être sanglant", estime David Rodriguez, du CLCV (Consommation Logement Cadre de vie).

Selon l'Association des responsables de copropriété (ARC), chaque copropriétaire dépense en moyenne 46,77 euros par mètre carré et par an au titre des charges de copropriété, le chauffage représentant le principal poste, avec 13,50 euros par mètre carré.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.