Coronavirus : Macron annonce la fermeture des établissements scolaires !

Coronavirus : Macron annonce la fermeture des établissements scolaires !©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 12 mars 2020 à 23h15

Les établissements scolaires seront fermés à partir de lundi et le recours au télétravail encouragé. Le président de la République demande "à tous les Français de limiter leurs déplacements". Les élections municipales sont toutefois maintenues.

Le président de la République a annoncé jeudi soir une série de mesures sans précédent pour juguler la pandémie de coronavirus qui s'étend dans le monde et dans l'hexagone. Parmi les mesures phares, Emmanuel Macron a annoncé dans son intervention télévisée depuis le Palais de l'Elysée que "dès lundi et jusqu'à nouvel ordre, les crèches, les écoles, les collèges, les lycées, les universités seront fermés" dans toute la France.

Le chef de l'Etat a expliqué que cette décision a été prise pour une "raison simple", à savoir que ce sont les enfants et les jeunes qui propagent le plus rapidement le virus, alors même qu'ils ne présentent pas de symptômes et ne souffrent pas de la forme aiguë de la maladie.

En revanche, les élections municipales seront maintenues les 15 et 22 mars. "Rien ne s'oppose à ce que les Français, même les plus vulnérables, se rendent aux urnes", a affirmé Emmanuel Macron, excluant ainsi un report des élections.

"La santé n'a pas de prix"

L'épidémie de coronavirus "qui affecte tous les continents et frappe tous les pays européens est la plus grave crise sanitaire qu'ait connu la France depuis un siècle", a affirmé le président. Le bilan de la pandémie est monté jeudi à 61 morts en France, contre 48 mercredi, pour 2.876 contaminations, soir 600 de plus en 24h, a annoncé le ministère de la Santé.

"La santé n'a pas de prix, le gouvernement prendra tous les moyens nécessaires" pour endiguer l'épidémie", a ajouté le chef de l'Etat. "Nous ne laisserons pas une crise financière et économique se propager", a-t-il répété à plusieurs reprises pendant son intervention.

Les transports maintenus, mais les Français appelés à limiter leurs déplacements

Il a demandé "dès que possible, aux entreprises de permettre à leurs employés de travailler à distance". Les Français sont appelés à "limiter leurs déplacements au strict nécessaire".

Toutefois, "les transports publics continueront de fonctionner mais j'en appelle à la responsabilité de chacun", a ajouté le chef de l'Etat. "Les arrêter (les transports publics : ndlr) ce serait tout bloquer, y compris la possibilité de soigner", a-t-il précisé.

Un mécanisme exceptionnel et massif de chômage partiel

Sur le plan économique, "dès les jours à venir, un mécanisme exceptionnel et massif de chômage partiel sera mis en oeuvre", s'est engagé Emmanuel Macron. "L'état prendra en charge l'indemnisation des salariés contraints à rester chez eux", a-t-il précisé.

"Nous n'ajouterons pas à la crise sanitaire la peur de la faillite pour les entrepreneurs et l'angoisse du chômage pour les employés."

Protéger les plus vulnérables

Emmanuel Macron a demandé "aux personnes âgées de plus de 70 ans, aux personnes atteintes de maladies chroniques ou respiratoires et en situation de handicap de rester autant que possible à leur domicile".

Concernant les personnes âgées et/ou malades, il a affirmé : "Je compte sur vous pour prendre soin des plus vulnérables. Ne pas rendre visite à nos aînés. C'est un crève-coeur mais je compte sur vous. Appelez, écrivez, téléphonez".

Opérations chirurgicales non urgentes reportées

Le ministère de la Santé a annoncé de son côté que les hôpitaux allaient déprogrammer toutes les opérations chirurgicales non urgentes afin de déployer davantage de moyens hospitaliers pour lutter contre le Covid-19.

Par ailleurs, Emmanuel Macron a annoncé le report de deux mois de la fin de la trêve hivernale pendant laquelle aucune expulsion locative ne peut avoir lieu. Cette trêve s'étale normalement du 1er novembre au 31 mars.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.