Coronavirus : neuf compagnies plaident pour la réouverture d'Orly le 26 juin

Coronavirus : neuf compagnies plaident pour la réouverture d'Orly le 26 juin
orly-adp-presentation-union-deux-terminaux-2018

Boursier.com, publié le jeudi 07 mai 2020 à 11h04

Les PDG d'Air Caraïbes, Corsair, Transavia ou encore de Frenchbee ont demandé à l'Etat de fixer dès maintenant au 26 juin la date de réouverture de l'aéroport, qui est fermé depuis le 1er avril.

Quand Orly pourra-t-il rouvrir ses portes ? Alors que l'Etat s'était contenté pour l'heure d'évoquer la fin juin pour la réouverture de l'aéroport du sud de Paris, fermé depuis le 1er avril en raison de la pandémie de coronavirus, aucune date n'a réellement été confirmée. Selon 'Les Echos' d'ailleurs, le deuxième aéroport parisien ne rouvrira "probablement pas" avant septembre ou octobre prochain.

Dans une lettre ouverte, publiée en intégralité par 'La Tribune', neuf compagnies sont ainsi montées au créneau. Les PDG d'Air Caraïbes, Air Corsica, Amelia, Chalair, Corsair, Frenchbee, La Compagnie, Level et Transavia France ont en effet demandé que la réouverture soit fixée au vendredi 26 juin, soit avant les vacances d'été.

"Nous comprenons parfaitement les raisons pour lesquelles les autorités ont été amenées à prendre des décisions de confinement des populations, avec les lourdes conséquences économiques, sociétales et sociales que cela entraîne", peut-on lire dans ce courrier adressé entre autres au secrétaire d'Etat aux Transports Jean-Baptiste Djebbari et au ministre de l'Economie et des Finances Bruno Le Maire.

Des informations "plus ou moins fiables, parfois même contradictoires"

Mais depuis l'annonce du déconfinement prévu le 11 mai, les dirigeants estiment que les informations données pour la réouverture d'Orly ont été "plus ou moins fiables, parfois même contradictoires". Ils évoquent également de "l'incertitude sur les contraintes opérationnelles", empêchant "plus que tout, de préparer nos plans de relance commerciaux et sociaux, que le gouvernement appelle pourtant de ses voeux".

"Cette situation n'est pas tenable, ni pour nos clients d'abord, ni pour nos personnels, ni pour la survie de nos compagnies", ont expliqué les compagnies. Elles estiment d'ailleurs qu'une réouverture le 26 juin pourra se faire en "permettant à tous de prendre les dispositions synchronisées, au bénéfice de nos clients, dans le calme et la sérénité et non pas dans le désordre et la précipitation". Les PDG ont aussi évoqué le besoin de mettre en oeuvre des mesures sanitaires "qui devront être communiquées à l'ensemble des acteurs dans les meilleurs délais".

ADP souhaite "qu'Orly rouvre le plus tôt possible"

Contacté par 'Le Parisien', Aéroports de Paris dit partager "le voeu qu'Orly rouvre le plus tôt possible", mais préfère rester prudent. "Cette réouverture n'est envisageable qu'avec une bonne visibilité sur un nombre significatif de vols", a indiqué un porte-parole.

Pour rappel, le trafic aérien a atteint un point historique le 25 avril, avec un recul de 91% par rapport à 2019. En France toutes les compagnies aériennes sont à l'arrêt, sauf Air France qui continue les vols vers Marseille, Nice et Toulouse au départ de Roissy, tandis que les vols de cargo et de rapatriement sont maintenus.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.