Coronavirus : neuf nouveaux milliardaires grâce aux vaccins

Coronavirus : neuf nouveaux milliardaires grâce aux vaccins©Boursier.com

Orange avec Boursier.com, publié le jeudi 20 mai 2021 à 10h36

A la toute première place du classement des nouveaux milliardaires se trouve le PDG de Moderna, le Français Stéphane Bancel, selon l'ONG Oxfam.

A la toute première place du classement des nouveaux milliardaires se trouve le PDG de Moderna, le Français Stéphane Bancel, selon l'ONG Oxfam.

Au moins neuf personnes sont devenues milliardaires depuis le début de la crise sanitaire, grâce à la mise au point des vaccins anti-coronavirus. Elles se sont enrichies grâce aux "profits faramineux des groupes pharmaceutiques qui ont un monopole sur la production de vaccins contre le Covid, selon les révélations de la People's Vaccine Alliance", estime l'ONG Oxfam, à la veille du sommet mondial sur la santé du G20.

A la toute première place du classement des nouveaux milliardaires se trouve le PDG de Moderna, le Français Stéphane Bancel, avec une fortune de 4,3 milliards de dollars. Il est suivi par le PDG de BioNTech, lui aussi en pointe dans la recherche d'un vaccin aux côtés du laboratoire Pfizer. Ugur Sahin est à la tête de 4 milliards selon Oxfam, qui se base sur les chiffres du magazine Forbes.

"Le classement inclut également deux des investisseurs-fondateurs de Moderna, mais également le président de l'entreprise et le PDG d'une entreprise qui collabore avec Moderna pour produire et expédier les vaccins", détaille Oxfam.

19,3 milliards de dollars

"Les neuf milliardaires, ont amassé une fortune nette de 19,3 milliards de dollars, somme qui permettrait de vacciner 1,3 fois l'ensemble des pays à faibles revenus. Dans le même temps, ces pays n'ont reçu que 0,2 % des vaccins produits dans le monde, notamment en raison de l'important déficit de doses disponibles", dénonce l'ONG, qui lutte contre la pauvreté dans le monde.

Elle précise que huit milliardaires, à la tête de vastes portefeuilles d'actions dans les sociétés pharmaceutiques produisant les vaccins contre le COVID-19, ont vu leur richesse combinée augmenter de 32,2 milliards de dollars, soit assez pour vacciner toute la population indienne.

Position sur la levée des brevets

Oxfam dénonce par ailleurs la position de la France sur la levée temporaire des brevets, qui "n'est toujours pas claire". "Nous demandons à Emmanuel Macron de se prononcer publiquement et clairement en faveur de la demande de dérogation portée par l'Inde, l'Afrique du Sud et une centaine de pays en développement à l'OMC lors de son discours au sommet de la santé mondiale à Rome".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.