Coronavirus : Quatorzaine "volontaire" pour les Français revenant de l'étranger à partir du 20 mai

Coronavirus : Quatorzaine "volontaire" pour les Français revenant de l'étranger à partir du 20 mai
Jean-Yves Le Drian

Boursier.com, publié le mardi 19 mai 2020 à 12h22

"Les frontières extérieures à l'UE sont fermées et resteront fermées, sauf pour les Français qui reviennent. Eux devront subir, à partir du 20 mai, une période de quatorzaine, sur une base volontaire, à leur retour", a expliqué Jean-Yves Le Drian.

Les Français qui rentrent d'un pays extérieur à l'Union européenne seront invités à se soumettre à une période d'isolement volontaire de 14 jours à partir de mercredi, comme l'a annoncé ce mardi le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian.

"Les frontières extérieures à l'UE sont fermées et resteront fermées, sauf pour les Français qui reviennent. Eux devront subir, à partir du 20 mai, une période de quatorzaine, sur une base volontaire, à leur retour", a-t-il expliqué sur 'LCI'.

Cette mesure concernait des retours depuis l'extérieur de l'Union européenne", a précisé le ministre, ajoutant que "cette initiative sera une initiative autonome, sur la base de la responsabilité personnelle, et cette quatorzaine pourra s'effectuer au domicile ou dans le lieu choisi".

"Des accords de réciprocité avec nos voisins européens"

Concernant les voyags intra-européens, "dans l'ensemble de l'espace européen, il n'y a pas de fermeture des frontières de notre part, nous avons des accords de réciprocité avec nos voisins européens", a expliqué Jean-Yves Le Drian.

"Si d'aventure la pandémie ne reprend pas à partir du 15 juin, il pourrait y avoir un assouplissement général (sur la libre circulation dans l'espace Schengen)", a ajouté le ministre. Pour rappel, seuls les frontaliers, les personnes ayant un motif familial ou celles rentrant à leur domicile peuvent actuellement circuler entre la France et d'autres pays de l'UE.

186.000 Français rapatriés

Par ailleurs, Jean-Yves Le Drian a par ailleurs indiqué que 186.000 Français de passage à l'étranger dans "140 pays différents" avaient été rapatriés depuis le début de la crise du Covid-19. "Cela a été un travail gigantesque", a-t-il estimé.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.