Coronavirus : record de contaminations depuis le début de la pandémie

Coronavirus : record de contaminations depuis le début de la pandémie
Organisation mondiale de la santé

Boursier.com, publié le vendredi 19 juin 2020 à 18h25

La pandémie de coronavirus s'accélère, avertit l'Organisation mondiale de la santé.

Les craintes des derniers pandémie de coronavirus s'accélère et le SARS-CoV-2 continue de circuler activement, a averti vendredi l'Organisation mondiale de la santé (OMS) alors que de nombreux pays lèvent aujourd'hui leurs mesures de confinement.

Quelque 150.000 nouveaux cas de contamination ont été dénombrés dans la seule journée de jeudi, ce qui constitue un record depuis le début de la pandémie, a souligné le directeur général de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus.

La moitié des cas dans les Amériques

"Près de la moitié des cas provenaient des Amériques", a précisé Tedros Adhanom Ghebreyesus lors d'un point de presse par téléconférence. "Le monde est entré dans une phase nouvelle et dangereuse (...). Le virus continue de se propager rapidement, il est toujours mortel, et la plupart des personnes restent exposées."

Signalé pour la première fois en fin d'année dernière en Chine, le nouveau coronavirus a infecté plus de 8,5 millions de personnes et fait plus de 450.000 morts, selon les dernières données en date compilées par l'agence Reuters.

Le Brésil très touché

Le Brésil a par exemple enregistré 1.238 décès supplémentaires liés au coronavirus entre mercredi et jeudi, portant le total à 47.748 morts depuis le début de l'épidémie, a annoncé jeudi le ministère de la Santé.

Le ministère a aussi recensé 22.765 nouveaux cas confirmés de contamination au coronavirus, pour un total de 978.142. Le Brésil est, après les Etats-Unis, le deuxième pays le plus touché par la pandémie.

Les observateurs restent également préoccupés par la propagation du coronavirus dans plusieurs Etats américains dont ceux très peuplés de Californie et du Texas, et dans la capitale chinoise, une résurgence qui menace de contrarier la reprise économique mondiale.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.