Coronavirus : un Américain sur cinq désormais confiné

Coronavirus : un Américain sur cinq désormais confiné©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 20 mars 2020 à 20h17

La Californie et l'Etat de New York, deux Etats américains très peuplés, ont annoncé des mesures de confinement. Le président américain Donald Trump n'envisage pas pour le moment un confinement de l'ensemble de la population des Etats-Unis.

Le président américain Donald Trump a déclaré vendredi ne pas envisager pour le moment un confinement général de toute la population aux Etats-Unis pour enrayer la propagation du nouveau coronavirus. Depuis jeudi, deux des Etats les plus peuplés des Etats-Unis, la Californie et New York, ont pris des mesures de confinement, et désormais près d'un Américain sur cinq fait l'objet de de type de mesures.

Lors de son point presse quotidien depuis la Maison Blanche, Donald Trump a félicité vendredi les gouverneurs de New York et de Californie pour avoir pris "des mesures fortes et courageuses" pour empêcher le virus de s'étendre. Mais le président américain a déclaré que si "cela a été fait en Californie, cela a été fait à New York, ce sont deux points chauds (...) Mais si vous allez dans le Midwest ou ailleurs, ils regardent tout cela à la télévision et n'ont pas les mêmes problèmes", a-t-il ajouté.

Aux Etats-Unis, le nombre de cas de coronavirus est monté vendredi à 14.631 (+3.357 par rapport à jeudi soir) et 210 personnes sont mortes de la maladie (157 jeudi).

La Californie, particulièrement touchée par le coronavirus, a ordonné jeudi le confinement de sa population, suivie vendredi, par l'Etat de New York, un autre Etat très peuplé. Le gouverneur de New York, Andrew Cuomo, a annoncé la fermeture temporaire de toutes les entreprises non essentielles à partir de dimanche soir. Tous les salariés qui le peuvent sont invités à télétravailler, et les déplacements des habitants seront restreints au strict nécessaire.

Un plan de soutien budgétaire massif en préparation aux Etats-Unis

Concernant le plan de soutien de l'économie en préparation, le président américain a déclaré s'approcher d'un accord avec les démocrates, majoritaires à la Chambre des représentants, sur un ensemble de mesures de soutien aux ménages et aux entreprises américaines face aux conséquences économiques de cette crise sanitaire.

L'administration Trump prépare un énorme "package" d'un montant de 1.300 milliards de dollars, dont 500 Mds$ en versements directs d'aide financière aux Américains, 50 Mds$ en prêts au secteur aéronautique, et 150 Mds$ aux autres secteurs "fortement perturbés" par l'épidémie. Le passage de cette législation d'urgence s'annonce comme une tâche herculéenne pour le Congrès, mais elle pourrait néanmoins être votée dans le courant de la semaine prochaine, selon des sources au Capitole.

Frontières fermées avec le Mexique et le Canada

Par ailleurs, le président américain a annoncé que les Etats-Unis et le Mexique s'étaient entendus pour restreindre les déplacements non-essentiels à leur frontière. Donald Trump a jugé que, dans ce contexte de pandémie mondiale, l'immigration illégale "menace de créer la tempête absolue".

Jeudi, Donald Trump avait déjà annoncé la fermeture temporaire de la frontière avec le Canada dans le cadre d'un accord avec Ottawa. Seuls les déplacements "essentiels" seront autorisés, mais "les échanges commerciaux ne seront pas touchés", avait précisé le président américain.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.