Coronavirus : un impact d'au moins 20 milliards d'euros pour le tourisme mondial

Coronavirus : un impact d'au moins 20 milliards d'euros pour le tourisme mondial©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 28 février 2020 à 11h06

La présidente du Conseil mondial des voyages et du tourisme a livré une première estimation de l'impact de l'épidémie de nouveau coronavirus sur le tourisme, l'un des secteurs les plus affectés par la propagation du Covid-19.

L'inquiétude grandit dans le secteur du tourisme... Alors que l'épidémie, découverte en décembre dernier à Wuhan en Chine, a contaminé plus de 78.800 personnes dans le pays et se propage rapidement dans de nouvelles régions du monde, les acteurs économiques tentent toujours d'évaluer l'impact potentiel du Covid-19. Une étude menée par le Conseil mondial des voyages et du tourisme (WTTC) et Oxford Economics a donné des premières estimations pour le tourisme mondial.

Même s'il est encore "trop tôt pour le savoir, nous avons réalisé un calcul préliminaire qui estime que cette crise coûtera au moins 22 milliards de dollars au secteur", a révélé la présidente du WTTC Gloria Guevara, dans un entretien pour le quotidien 'El Mundo'.

"Le calcul est basé sur l'expérience des crises précédentes, comme celle du SRAS ou du H1N1, et prend comme référence les pertes provenant des touristes chinois qui renoncent à voyager ces temps-ci", a-t-elle détaillé, avant d'ajouter : "Comme vous le savez, les Chinois sont les voyageurs qui dépensent le plus lorsqu'ils voyagent".

66 milliards d'euros si la crise se prolonge

Ce chiffre de 22 milliards correspond au scénario le plus optimiste envisagé par l'étude, en prenant comme hypothèse une baisse de 7% des voyages effectués à l'étranger par des Chinois. Mais l'impact pourrait grimper à 49 milliards de dollars, soit environ 44,6 milliards d'euros si la crise durait aussi longtemps que celle du SRAS de 2003.

Cities which are over-reliant on domestic or international demand are more exposed to economic and geopolitical risks. 📊 #TourismData pic.twitter.com/YTdK9DaDQg
- WTTC (@WTTC)

Dans le cas où la crise se prolonge davantage, le coronavirus coûterait alors 73 milliards de dollars (66,5 milliards d'euros) au secteur touristique. Une étude menée par l'Association internationale du transport aérien (Iata) avait également estimé un manque à gagner de près de 30 milliards de dollars pour les compagnies aériennes en 2020.

Le tourisme en Asie sera le plus impacté

Sans surprise, les économies les plus touchées seront celles qui sont le plus dépendantes des touristes chinois, selon l'étude du WTTC. "Le plus grand impact, évidemment, va se produire en Asie et, surtout en Chine. Le tourisme y représente 11% du PIB et a augmenté ces dernières années au rythme de 7%", rappelle Gloria Guevara. Hong Kong et Macao, ainsi que la Thaïlande, le Cambodge et les Philippines sont également concernés.

Pour rappel, l'Organisation mondiale du tourisme (OMT) a appelé mercredi dernier à réduire au minimum les "entraves inutiles au trafic et au commerce internationaux" que pourraient créer les mesures de lutte contre le virus, craignant des "répercussions négatives sur le secteur du tourisme".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.