Coronavirus : un milliard d'euros de pertes pour les commerces et fabricants de skis

Coronavirus : un milliard d'euros de pertes pour les commerces et fabricants de skis
ski

Orange avec Boursier.com, publié le mardi 16 mars 2021 à 18h04

Depuis décembre 2020, la perte d'activité pour l'ensemble des magasins de location et vente d'équipements de sports d'hiver s'élève à 73%, selon le syndicat du secteur.

Depuis décembre 2020, la perte d'activité pour l'ensemble des magasins de location et vente d'équipements de sports d'hiver s'élève à 73%, selon le syndicat du secteur.

La fermeture des remontées mécaniques depuis un an a entraîné un effondrement de l'activité du secteur. Alors que la saison hivernale touche à son terme, l'Union sport & cycle (USC) a dévoilé mardi les résultats de son enquête, évoquant de lourdes difficultés.

Depuis décembre 2020, la perte d'activité pour l'ensemble des magasins de location et vente d'équipements de sports d'hiver s'élève à 73%. "Une catastrophe pour ces entreprises saisonnières - l'hiver représentant 85% de leur activité annuelle", explique le syndicat du secteur dans un communiqué.

Problèmes de trésorerie

Aujourd'hui, un tiers de ces entreprises sont à cours de trésorerie : 31% d'entre elles ont consommé plus de la moitié de leurs fonds propres et 28% ont utilisé plus de la moitié de leur prêt garanti par l'Etat.

"Malgré des revendications portées régulièrement auprès des pouvoirs publics, les aides de l'Etat perçues à ce jour (fonds de solidarité) ne couvrent que 6% du chiffre d'affaires annuel de ces entreprises", regrette l'USC.

Victimes collatérales

"Les fabricants de skis sont les victimes collatérales de cette crise : la fermeture des remontées mécaniques a lourdement aggravé la situation des carnets de commandes de leurs clients commerçants, les faisant chuter aux environs de 32%", ajoute l'USC.

Les prévisions pour 2021 sont des plus moroses pour les fabricants, dont 70% de l'activité annuelle se concentre sur le quatrième trimestre de l'année, en préparation de la saison d'hiver.

"Les commandes d'équipement de ski devraient donc s'effondrer de 70% en 2021 alors que les aides d'Etat restent à ce jour totalement inadaptées. Soit leur montant est dérisoire (10.000 euros en novembre et décembre 2020) soit elles ne prennent pas en compte uniquement la perte liée à l'activité 'sport d'hiver France" des entreprises", dénonce le syndicat.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.