Coronavirus : une aide de 45 milliards d'euros pour les entreprises et les salariés

Coronavirus : une aide de 45 milliards d'euros pour les entreprises et les salariés
darmanin le maire

Boursier.com, publié le mardi 17 mars 2020 à 09h17

À ce coup de pouce, doivent s'ajouter "300 milliards d'euros de garantie de l'Etat pour les prêts bancaires en France et 1.000 milliards d'euros de garantie européenne pour les prêts bancaires", a annoncé le ministre de l'Economie Bruno Le Maire.

Au lendemain de l'allocution télévisée d'Emmanuel Macron qui a déclaré "la guerre" contre la pandémie de coronavirus, le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a annoncé de nouvelles aides économiques pour les entreprises et les salariés mis en difficulté par le Covid-19.

"Nous allons mettre comme première aide économique et immédiate pour les entreprises et les salariés 45 milliards d'euros", a affirmé le ministre sur 'RTL' ce mardi matin. À ce coup de pouce, doivent s'ajouter "300 milliards d'euros de garantie de l'Etat pour les prêts bancaires en France et 1.000 milliards d'euros de garantie européenne pour les prêts bancaires", a-t-il précisé.

Selon lui, "chacun doit comprendre qu'il y a une guerre économique et financière. Elle sera durable et violente. Elle doit mobiliser toutes nos forces, au niveau national, européen et du G7".

Un fonds de solidarité pour les micro-entrepreneurs

Cette aide exceptionnelle prend la forme notamment de report du paiement de toutes les charges fiscales et sociales dues par les entreprises ou encore de de remises d'impôts directs.

Un fonds de solidarité de 1 milliard d'euros "minimum" sera également créé "pour les micro-entrepreneurs, pour les plus petites entreprises, pour les indépendants, qui ont moins d'un million de chiffre d'affaires" et qui "ont perdu, entre mars 2019 et mars 2020, 70% de leur chiffre d'affaires".

"On va faire simple, on va faire massif et on va faire solidaire : 1.500 euros, c'est le tarif de base qui sera garanti sous forme forfaitaire à toute entreprise qui rentrerait dans ce champ", a détaillé le ministre.

Un recul de 1% du PIB en 2020

Quant aux salariés, ils bénéficieront de chômage partiel (ou activité partielle), avec la garantie de toucher 100% de leur salaire, sans plafonnement, comme l'a rappelé le ministre de l'Economie.

Par ailleurs, Bruno Le Maire a indiqué que le gouvernement, qui doit présenter dans "quelques heures" un projet de loi de finances rectificatif, table désormais sur un repli de 1% du PIB cette année en raison de la pandémie de coronavirus. "Le choc sera violent", le coronavirus va plonger la France "dans la récession en 2020", a-t-il estimé.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.