Coronavirus : vers des "reconfinements ciblés" après les fêtes ?

Coronavirus : vers des "reconfinements ciblés" après les fêtes ?©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 29 décembre 2020 à 07h52

La région Grand-Est, la Bourgogne-Franche-Comté et le département des Alpes-Maritimes font partie des zones surveillées de très près.

Vers un nouveau tour de vis après les fêtes ? Un nouveau conseil de défense sanitaire se tient ce mardi selon l'Elysée, alors que l'épidémie de coronavirus reste à un niveau élevé en France et que les autorités redoutent une dégradation de la situation dans les hôpitaux après les fêtes de fin d'année.

La période entre le réveillon de Noël et le 31 décembre est particulièrement à risque, du fait des regroupements familiaux ou festifs et des températures hivernales qui semblent faciliter la circulation du virus...

L'exécutif "n'exclut rien"...

Alors que la France, comme ses partenaires de l'Union européenne, a lancé dimanche la campagne de vaccination, les inquiétudes relatives à de nouvelles mesures de restriction se sont accentuées ce week-end...

Interrogé par le "Journal du dimanche" sur le caractère inéluctable d'un troisième confinement en début d'année prochaine, le ministre de la Santé, Olivier Véran, a répondu : "Nous n'excluons jamais des mesures qui pourraient être nécessaires pour protéger des populations." "Ça ne veut pas dire qu'on a décidé, mais qu'on observe la situation heure par heure", ajoute-t-il dans cette interview.

Aggravation en cours

Il prévient aussi que la France ne peut pas se permettre de "laisser flamber l'épidémie à nouveau". "Nous prendrons les mesures nécessaires si la situation devait s'aggraver", dit-il.

D'après plusieurs médias, la piste d'un reconfinement territorialisé tient la corde dans les scénarios mis au point par le gouvernement, qui suivent les demandes d'élus locaux, inquiets de la remontée des cas sur leur territoire ."Ici dans le Grand Est, et particulièrement en Lorraine et à Nancy la circulation du virus s'est accélérée fortement depuis quinze jours, trois semaines ", a par exemple prévenu Mathieu Klein, le maire de Nancy lundi...

La région Bourgogne-Franche-Comté et le département des Alpes-Maritimes sont les deux autres zones qui sont surveillées de très près et c'est dans ce contexte particulier qu'Emmanuel Macron présentera jeudi soir ses traditionnels voeux aux Français pour le Nouvel An...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.