Couvre-feu : Emmanuel Macron admet que "19h, c'est tôt"

Couvre-feu : Emmanuel Macron admet que "19h, c'est tôt"
Emmanuel Macron, en visite dans une école de Melun, Covid-19.

Orange avec Boursier.com, publié le lundi 26 avril 2021 à 13h44

"On va essayer de le décaler un peu", a affirmé le président de la République concernant le couvre-feu, lors d'un déplacement dans une école de la région parisienne...

"On va essayer de le décaler un peu", a affirmé le président de la République concernant le couvre-feu, lors d'un déplacement dans une école de la région parisienne...

Décaler le début du couvre-feu après 19h ? Le gouvernement l'a annoncé la semaine dernière : les restrictions de déplacement en journée vont être levées dès le 3 mai prochain, mais le couvre-feu va rester en vigueur. En visite dans une école de Melun, en Seine-et-Marne, à l'occasion de la rentrée scolaire, Emmanuel Macron a toutefois laissé entendre que le couvre-feu pourrait commencer plus tard qu'actuellement.

"On va essayer de la décaler un peu, car 19h c'est tôt", a reconnu ce lundi le président de la République, cité par 'BFMTV', répondant à une élève qui a jugé la mesure "énervante".

"Normalement, avec le temps qui est plus chaud et qui s'améliore et avec la diminution du nombre de cas grâce aux efforts de ces dernières, à partir du début du mois de mai, on devrait progressivement réussir à rouvrir les choses", a également réaffirmé le chef de l'Etat en réponse à une autre élève.

Une approche territorialisée pour le déconfinement ?

"Les terrasses, on va essayer de les rouvrir dans la phase de mi-mai", a par ailleurs affirmé Emmanuel Macron devant la presse, évoquant un affinement de la date dans les "prochains jours".

En revanche, le président a prévenu que les restaurants ne pourraient pas rouvrir dans leur intégralité "fin-mai ou courant juin, dans des départements où ça circule encore beaucoup". Mais dans ceux où la circulation virale "a beaucoup baissé", "je pense qu'il faudra les ouvrir", a-t-il estimé.

Un peu plus tôt dans la journée, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a également annoncé qu'Emmanuel Macron s'adressera "prochainement" aux Français afin d'apporter des précisions sur la réouverture de certains lieux de culture ainsi que des terrasses. Selon les informations de 'LCI', cette intervention se fera "au plus tard le 5 mai".

Le déconfinement va "se faire très progressivement"

A partir du 3 mai, la "règle des 10 kilomètres" sera levée et il sera possible de se déplacer entre les régions, a également rappelé le porte-parole, ajoutant que la "première étape" de réouverture se fera "à la mi-mai avec la réouverture de certains lieux qui ont été fermés, que les Français vont pouvoir retrouver", dont certains commerces, lieux culturels et terrasses.

"On ne va pas tout rouvrir d'un coup, ça ne serait pas responsable", a toutefois prévenu Gabriel Attal, précisant que la levée des restrictions sanitaires va "se faire très progressivement d'ici à l'été". "On a vu certains pays autour de nous, en Allemagne, en Italie où ils ont rouvert beaucoup de lieux d'un coup et où ils ont dû, malheureusement pour eux, les refermer quelques jours ou semaine plus tard", a-t-il souligné.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.