Covid-19 : conférence de presse de Castex repoussée à 19h00, nouvelles mesures attendues

Covid-19 : conférence de presse de Castex repoussée à 19h00, nouvelles mesures attendues
Coronavirus france, Jean Castex

Orange avec Boursier.com, publié le jeudi 18 mars 2021 à 12h37

Un décalage lié à l'attente de la déclaration de l'Agence européenne des médicaments, qui doit se prononcer sur l'utilisation du vaccin AstraZeneca.

Un décalage lié à l'attente de la déclaration de l'Agence européenne des médicaments, qui doit se prononcer sur l'utilisation du vaccin AstraZeneca.

La conférence de presse du Premier ministre Jean Castex et du ministre de la Santé Olivier Véran, consacrée ce jeudi à la crise sanitaire aura finalement lieu à 19h00, au lieu de 18h00 initialement prévu, a indiqué Matignon.

Ce changement est lié à l'attente de la déclaration de l'Agence européenne des médicaments, qui doit se prononcer dans l'après-midi sur l'utilisation du vaccin AstraZeneca, qui a été suspendue dans plusieurs pays européens en raison de signalements de cas de thromboses.

Mardi, le chef du gouvernement avait jugé la situation "préoccupante et critique", soulignant que les "données" étaient "réunies" pour un reconfinement dans la région Île-de-France. D'autres régions pourraient être concernées par de nouvelles restrictions...

Le confinement national pas être à l'ordre du jour

De son côté, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a confirmé hier mercredi, à l'issue du Conseil des ministres, que des mesures plus contraignantes pouvant aller "jusqu'au confinement" allaient être annoncées. En revanche, un confinement national n'est pas à l'ordre du jour...

"Des mesures supplémentaires seront prises dans un certain nombre de territoires où nous constatons une dégradation particulièrement préoccupante de la situation", a ajouté le porte-parole du gouvernement. Selon 'BFMTV', qui cite une source au sein de l'exécutif, l'hypothèse d'un confinement le week-end pour les 12 millions d'habitants de Paris et sa région est "la piste privilégiée par le gouvernement".

Confinement le week-end pour les Hauts-de-France ?

Par ailleurs, aucune fermeture des écoles ne devrait être annoncée, selon Gabriel Attal. La fermeture des établissements scolaires "ne fait pas partie de la base de travail", a-t-il affirmé.

Les Hauts-de-France pourraient également être concernés par un reconfinement, le porte-parole du gouvernement ayant souligné qu'ils font partie eux aussi des "territoires les plus touchés". Là encore, l'hypothèse d'un confinement le week-end est aussi la piste privilégiée...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.