Covid-19 : des pays d'Amérique latine appellent à un accès équitable des vaccins

Covid-19 : des pays d'Amérique latine appellent à un accès équitable des vaccins
Vaccination contre le Covid-19, Mexico City.

Orange avec Boursier.com, publié le mardi 25 mai 2021 à 16h00

"Sur les 1,3 milliard de doses de vaccins contre le Covid-19 déjà administrées dans le monde, plus de la moitié l'ont été dans cinq pays, qui concentrent 50% du PIB mondial", soulignent six dirigeants de pays d'Amérique latine et des Caraïbes...

"Sur les 1,3 milliard de doses de vaccins contre le Covid-19 déjà administrées dans le monde, plus de la moitié l'ont été dans cinq pays, qui concentrent 50% du PIB mondial", soulignent six dirigeants de pays d'Amérique latine et des Caraïbes...

"Nous vaincrons la pandémie avec équité", a estimé le président du Costa Rica, Carlos Alvarado... Largement touchés sur la plan sanitaire et économique, plusieurs pays d'Amérique latine et des Caraïbes ont demandé à la communauté internationale un accès équitable aux vaccins contre le Covid-19, appelant les pays qui détiennent le plus de doses à les partager.

"Nous appelons ardemment les pays qui ont un surplus de doses ou qui ont déjà vacciné leur population à risque, à mettre en place des mesures pour que ces excédents soient répartis équitablement et immédiatement", ont affirmé six dirigeants de pays d'Amérique latine et des Caraïbes dans un communiqué commun.

Outre le président du Costa Rica, Carlos Alvarado, cet appel a été signé par le président argentin Alberto Fernandez, celui du Mexique Andrés Manuel Lopez Obrador, par le Premier ministre de Jamaïque Andrew Michael Holness, le président bolivien Luis Alberto Arce Catacora, de l'Equateur Guillermo Lasso Mendoza et de l'Uruguay Luis Alberto Lacalle Pou.

"Les pays aux faibles revenus n'ont reçu que 0,3% des doses mondiales"

"Personne ne sera en sécurité tant que nous ne serons pas tous en sécurité. Faire face et vaincre la pandémie ne sera possible que lorsque les vaccins atteindront les populations à risque du monde entier", ont-ils estimé, tout en faisant remarquer que "les pays aux faibles revenus n'ont reçu que 0,3% des doses mondiales".

"Nous remarquons avec préoccupation que, sur les 1,3 milliard de doses de vaccins contre le Covid-19 déjà administrées dans le monde, plus de la moitié l'ont été dans cinq pays, qui concentrent 50% du PIB mondial", ont également souligné les six dirigeants.

Hacemos un llamado por el acceso equitativo a vacunas contra COVID-19 y dejar de lado el acaparamiento. La pandemia la venceremos con equidad. > >Lo hacemos junto con @alferdez 🇦🇷 @lopezobrador_ 🇲🇽 @AndrewHolnessJM 🇯🇲 @LuchoXBolivia 🇧🇴 @LassoGuillermo 🇪🇨 @LuisLacallePou 🇺🇾 pic.twitter.com/TMMuWgTx03
— Carlos Alvarado Quesada (@CarlosAlvQ)

"Les nouvelles variantes plus dangereuses du virus Covid-19 montrent que la vaccination isolée par pays est une stratégie inefficace pour mettre fin à la phase aiguë de la pandémie", ont-ils ajouté, estimant par ailleurs qu'il est "urgent de faciliter les mécanismes, tels que le C-TAP, conçus pour le partage des licences, des technologies et des connaissances"...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.