Covid-19 : Emmanuel Macron promet un vaccin pour chaque adulte d'ici la fin de l'été

Covid-19 : Emmanuel Macron promet un vaccin pour chaque adulte d'ici la fin de l'été
intervention télévisée 28 octobre 2020

Orange avec Boursier.com, publié le mercredi 03 février 2021 à 09h59

Le président de la République a ajouté néanmoins que la campagne de vaccination à elle seule ne pourrait répondre dans l'immédiat à la pression épidémique, sans pour autant évoquer la perspective d'un nouveau confinement.

Le président de la République a ajouté néanmoins que la campagne de vaccination à elle seule ne pourrait répondre dans l'immédiat à la pression épidémique, sans pour autant évoquer la perspective d'un nouveau confinement.

La France sera en mesure de proposer un vaccin à toute sa population adulte avant la fin de l'été, a assuré mardi soir Emmanuel Macron dans une intervention télévisée, en prenant en compte les contrats signés au niveau européen.

Le président de la République, qui s'exprimait dans le journal de TF1 à l'issue d'une réunion sur les vaccins COVID-19 à l'Elysée, a déclaré que l'Union européenne avait "aujourd'hui sécurisé 2,3 milliards (de doses) de vaccin".

Peu de perspectives

Emmanuel Macron a ajouté néanmoins que la campagne de vaccination à elle seule ne pourrait répondre dans l'immédiat à la pression épidémique, sans pour autant évoquer la perspective d'un nouveau confinement.

"Nous vérifions chaque jour les chiffres", a ajouté le chef de l'Etat, évoquant une nouvelle fois la nécessité de respecter les gestes barrières. "J'ai confiance dans notre capacité à nous mobiliser", a-t-il insisté...

Le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a déclaré de son côté mardi que les pharmaciens allaient pouvoir vacciner eux aussi pour accélérer la cadence.

70% des adultes en Europe

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a réaffirmé ce mardi l'objectif d'une vaccination de 70% de la population adulte en Europe contre le COVID-19 avant la fin de l'été, malgré les difficultés d'approvisionnements de vaccins imputables selon les laboratoires à des problèmes de production.

Dans une interview accordée au quotidien 'Le Monde', à la question de savoir si elle maintenait l'objectif et le calendrier de vaccination initialement prévus, Ursula von der Leyen a répondu : "Oui. Laissez-moi vous rappeler qu'au total nous avons préréservé 2,3 milliards de doses (...) De quoi vacciner trois fois la population européenne."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.