Covid-19 : jusqu'à 1 million d'enfants et d'enseignants seront testés par mois

Covid-19 : jusqu'à 1 million d'enfants et d'enseignants seront testés par mois
Olivier Véran, pour conclure le Ségur de la Santé...

Orange avec Boursier.com, publié le jeudi 14 janvier 2021 à 13h29

"Nous avons monté un protocole qui vise à dépister jusqu'à 1 million d'enfants et d'enseignants par mois, ce qui est énorme", a indiqué le ministre de la Santé Olivier Véran.

"Nous avons monté un protocole qui vise à dépister jusqu'à 1 million d'enfants et d'enseignants par mois, ce qui est énorme", a indiqué le ministre de la Santé Olivier Véran.

Si la fermeture des écoles collèges et lycées n'est pas à l'ordre du jour, la situation dans les écoles inquiète un peu plus chaque jour... Le gouvernement a ainsi décidé de renforcer la surveillance dans les établissements scolaires pour dépister le Covid-19 et faire face à la propagation du variant anglais en France qui a contraint la Grande-Bretagne a se reconfiner en urgence.

En déplacement ce jeudi à Metz avec le Premier ministre Jean Castex, le ministre de la Santé Olivier Véran a annoncé avoir monté un protocole avec son homologue de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer pour tester jusqu'à 1 million d'enfants et d'enseignants par mois.

"Nous avons monté un protocole qui vise à dépister jusqu'à 1 million d'enfants et d'enseignants par mois, ce qui est énorme. En descendant le dépistage jusqu'à l'âge de 6 ans, partout là où ça fait sens", a ainsi déclaré le ministre...

12 millions d'élèves et 866.000 enseignants

Selon lui, le variant du virus "paraît plus contagieux" aussi chez les enfants... "C'est ce qu'on voit en Angleterre", mais "sans que l'on ait plus de cas graves, en tout cas proportionnellement", a ajouté Olivier Véran. La France compte plus de 12 millions d'élèves et 866.000 enseignants, selon les données du ministère de l'Education.

Le gouvernement surveille "étroitement" ce variant, a encore assuré le ministre, ajoutant que "si la situation devait évoluer et que nous avions une augmentation" de la part du variant anglais, "nous pourrions nous poser des questions" sur une éventuelle fermeture des écoles, une mesure qui a déjà été prise dans de nombreux pays en Europe.

Inutile de fermer les écoles en France ?

Mercredi, le conseil scientifique français avait jugé qu'il n'était pas utile de fermer les écoles à ce stade en France, malgré l'apparition du variant anglais plus contagieux du coronavirus sur le territoire qui va nécessiter de nouvelles mesures de restriction, avait affirmé au micro de 'franceinfo' son président, Jean-François Delfraissy.

Le conseil scientifique, qui avait remis mardi soir un nouvel avis au gouvernement avant un conseil de défense sanitaire mercredi matin, a préconisé en revanche une surveillance accrue des établissements, a précisé Jean-François Delfraissy.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.