Covid-19 : l'Allemagne confirme les restrictions à ses frontières

Covid-19 : l'Allemagne confirme les restrictions à ses frontières
Allemagne, Berlin

Orange avec Boursier.com, publié le jeudi 04 mars 2021 à 13h36

"Nous devons maintenir les mesures prises aux frontières intérieures pour le moment pour protéger la santé", a écrit l'ambassadeur d'Allemagne auprès de l'UE dans une lettre.

"Nous devons maintenir les mesures prises aux frontières intérieures pour le moment pour protéger la santé", a écrit l'ambassadeur d'Allemagne auprès de l'UE dans une lettre.

Pas d'assouplissement des restrictions aux frontières... Malgré les appels de la Commission européenne, de l'Autriche et la République tchèque, Berlin a fait savoir ce jeudi que les contrôles aux frontières mis en place dans le cadre de la lutte contre l'épidémie de Covid-19, et qui créent de longues files d'attente, ne seront pas suspendus.

"Nous devons maintenir les mesures prises aux frontières intérieures pour le moment pour protéger la santé", a écrit l'ambassadeur d'Allemagne auprès de l'UE dans une lettre datée du 1er mars et consultée par l'agence 'Reuters'.

Pour rappel, l'Allemagne avait décidé le mois dernier de mettre en place des contrôles plus stricts le long de sa frontière avec la République tchèque et l'Autriche, deux pays en proie à une flambée épidémique due aux variants du coronavirus.

Berlin est "allée trop loin"

La semaine dernière, l'exécutif européen a alors exhorté l'Allemagne d'assouplir les restrictions qu'elle a imposées unilatéralement sur la circulation des biens et des personnes. Il estimait que Berlin était "allée trop loin" et mettait désormais en danger la libre circulation sur le marché unique.

Les contrôles renforcés ont notamment entraîné la formation de longues files de camions à certains des points de passage, alors que l'Europe peine à adopter une position commune en la matière.

La Belgique refuse aussi tout assouplissement

Depuis le 2 mars, l'Allemagne a également restreint les passages à sa frontière en provenance du département de la Moselle, après le classement de celui-ci comme "zone de circulation des variants" du Covid-19 par l'institut de santé publique Robert-Koch.

Ainsi, toute personne venant de la Moselle ne peut pénétrer sur le territoire allemand que munie d'un test négatif (PCR ou antigénique) datant de 48 heures au maximum. Dans les pas de l'Allemagne, la Belgique a aussi rejeté tout assouplissement des restrictions à ses frontières.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.