Covid-19 : la campagne de vaccination va coûter au moins 4,3 MdsE à l'Etat

Covid-19 : la campagne de vaccination va coûter au moins 4,3 MdsE à l'Etat
Olivier Dussopt, ministre des Comptes publics.

Boursier.com, publié le vendredi 15 janvier 2021 à 00h54

Ce montant est "inscrit dans la loi de financement de la Sécurité sociale", a indiqué le ministre délégué chargé du Budget Olivier Dussopt.

Alors que la campagne de vaccination fait toujours débat du fait de sa lenteur en France par rapport à ses voisins européens, le ministre délégué aux Comptes publics Olivier Dussopt a indiqué que "l'achat des vaccins, la campagne de vaccination, les tests" allaient coûter au moins 4,3 milliards d'euros à l'Etat.

Pour les vaccins seuls, "nous avons prévu entre 1,5 milliard et 2 milliards d'euros", a-t-il détaillé au micro de 'Sud Radio'. Ce montant est "inscrit dans la loi de financement de la Sécurité sociale" pour 2021, a-t-il rappelé, mais il est, pour l'heure, impossible de savoir s'il devra être renforcé. "Est ce que cela sera suffisant ? Je ne peux pas encore le dire", a-t-il affirmé...

Mais selon lui, "ce qui est important à avoir en tête, c'est que la vaccination est certainement le meilleur investissement pour la santé des Français, pour arrêter l'épidémie et donc pour l'économie. S'il manque de l'argent, nous en rajouterons !"

"Nous avons fait un choix"

Revenant sur la stratégie vaccinale du gouvernement, Olivier Dussopt a rappelé qu'"Olivier Véran a eu l'occasion de s'expliquer à plusieurs reprises : nous avons fait un choix, une stratégie qui est portée par le ministère de la Santé". "L'objectif est de rester sur notre chemin et de faire en sorte que les plus fragiles soient vaccinés en premier", a-t-il affirmé.

"Nous sommes le pays en Europe qui déploie les outils, les moyens les plus importants, à la fois pour faire face à la crise mais aussi pour accompagner l'économie", a par ailleurs souligné le ministre, rappelant que 80 milliards d'euros ont été mobilisés pour faire face à la crise. "Auxquels il faut ajouter les prêts garantis par l'Etat qui s'élèvent à plus de 140 milliards d'euros, et que nous garantissons auprès des banques", a-t-il ajouté...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.