Covid-19 : la quarantaine à l'arrivée en France étendue à quatre nouveaux pays

Covid-19 : la quarantaine à l'arrivée en France étendue à quatre nouveaux pays
Certificat sanitaire européen, valise, aéroport, voyage

Orange avec Boursier.com, publié le vendredi 14 mai 2021 à 13h06

La France a annoncé une quarantaine obligatoire dès dimanche pour les voyageurs en provenance du Bahreïn, de la Colombie, du Costa Rica et de l'Uruguay...

La France a annoncé une quarantaine obligatoire dès dimanche pour les voyageurs en provenance du Bahreïn, de la Colombie, du Costa Rica et de l'Uruguay...

Quatre pays de plus !... En raison de l'évolution de l'épidémie de Covid-19, la France a annoncé ce vendredi une quarantaine obligatoire dès dimanche pour les voyageurs en provenance du Bahreïn, de la Colombie, du Costa Rica et de l'Uruguay.

Pour justifier le renforcement des mesures aux frontières, le gouvernement évoque dans un communiqué "la propagation de plusieurs variants d'intérêt faisant craindre un risque de transmissibilité accrue ou d'échappement vaccinal".

Ces pays viennent ainsi élargir une liste qui se compose déjà de l'Inde, du Brésil, de l'Argentine, du Chili, de l'Afrique du Sud, du Bangladesh, du Népal, du Sri Lanka, des Emirats arabes unis, du Qatar, de la Turquie et du Pakistan.

Un test PCR négatif de moins de 36 heures demandé

Au total, 16 pays sont désormais concernés... Pour rappel, les mesures de contrôles renforcées prévoient une restriction des motifs de déplacement et des catégories de personnes autorisées à voyager vers la France depuis ces pays.

Les voyageurs concernés devront présenter un test PCR négatif de moins de 36h (au lieu de 72h). "Jusqu'au 17 mai, les tests de moins de 72h seront encore tolérés à l'embarquement", précise toutefois le gouvernement.

Quarantaine obligatoire de 10 jours

Ils devront également se soumettre à un test antigénique à leur arrivée en France puis se verront imposer une quarantaine obligatoire de 10 jours avec une restriction des horaires de sortie du lieu d'isolement.

Des contrôles pourront être effectués par la police ou la gendarmerie nationale et les contrevenants s'exposent à une amende, a rappelé également le communiqué...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.