Covid-19 : "Le confinement n'est pas une fatalité", affirme Gabriel Attal

Covid-19 : "Le confinement n'est pas une fatalité", affirme Gabriel Attal
Gabriel Attal, porte-parle du gouvernement.

Orange avec Boursier.com, publié le mercredi 03 février 2021 à 14h15

"A ce stade, il n'y a pas de mesure supplémentaire prévue", mais "tout est toujours sur la table par principe", affirme le porte-parole du gouvernement...

"A ce stade, il n'y a pas de mesure supplémentaire prévue", mais "tout est toujours sur la table par principe", affirme le porte-parole du gouvernement...

Quelques jours après l'annonce de nouvelles mesures de lutte contre la propagation du Covid-19 par le Premier ministre Jean Castex, un nouveau Conseil de défense consacré à l'évolution de l'épidémie s'est déroulé ce mercredi à l'Elysée. Le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a fait le point lors d'une conférence de presse faisant suite à un Conseil des ministres.

"Après avoir observé pendant deux semaines les effets du couvre-feu, comme le recommandaient les scientifiques, nous constations toujours une stabilité du nombre de cas positifs. Le président de la République nous l'a rappelé et répété : la situation reste fragile", a-t-il ainsi déclaré.

"Le nombre de patients hospitalisés et admis en réanimation est important, nos soignants sont mis à rude épreuve, et l'hôpital n'a peu connu le creux des vagues depuis un an", a-t-il poursuivi, soulignant que "les variants continuent à se développer dans notre pays".

"Tout est toujours sur la table"

Si "à ce stade, il n'y a pas de mesure supplémentaire prévue", Gabriel Attal, alors interrogé sur la possibilité d'un allongement des vacances scolaires, rappelle que "tout est toujours sur la table par principe". "La situation est entre nos mains, le confinement n'est pas une fatalité, et ce sont nos efforts collectifs qui permettront de l'éviter", a par ailleurs affirmé le porte-parole du gouvernement, avant d'ajouter : "il existe un chemin pour tenir ensemble".

"Il faut rester extrêmement prudents et attentifs. Nous sommes engagés dans une mobilisation nationale pour éviter un reconfinement. Nous prendrons toujours les mesures nécessaires mais le confinement est l'ultime recours", a-t-il insisté.

Appel à "une vigilance accrue" lors des vacances scolaires

Pour éviter un éventuel reconfinement, Gabriel Attal a d'ailleurs appelé les Français à "une vigilance accrue" lors des prochaines vacances scolaires. Il évoque notamment la "limitation du nombre de contacts", "une attention particulière pour les personnes les plus fragiles", ainsi qu'un "recours à un test de diagnostic dès lors qu'il y a le moindre doute".

Pour rappel, Jean Castex avait annoncé vendredi soir des mesures supplémentaires pour tenter d'endiguer l'épidémie de coronavirus, dont le renforcement des contrôles du couvre-feu, la fermeture des centres commerciaux d'une surface commerciale utile supérieure à 20 000 m2, ou encore la fermeture des frontières avec les pays extérieurs à l'Union européenne.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.