Covid-19 : le gouvernement vise les 400.000 personnes vaccinées à la fin de la semaine

Covid-19 : le gouvernement vise les 400.000 personnes vaccinées à la fin de la semaine
Vaccin Covid-19, coronavirus, vaccination.

Orange avec Boursier.com, publié le mardi 12 janvier 2021 à 14h56

Le gouvernement espère intensifier le rythme des vaccinations et vise désormais 400.000 personnes vaccinées "à la fin de la semaine", a indiqué la ministre déléguée chargée de l'Autonomie.

Le gouvernement espère intensifier le rythme des vaccinations et vise désormais 400.000 personnes vaccinées "à la fin de la semaine", a indiqué la ministre déléguée chargée de l'Autonomie.

Vers une montée en puissance de la vaccination contre le Covid-19 en France ? Très critiqué de toutes parts pour la lenteur de la campagne vaccinale, le gouvernement prévoit d'atteindre les 400.000 personnes vaccinées "à la fin de la semaine", comme l'a indiqué la ministre déléguée chargée de l'Autonomie Brigitte Bourguignon.

Ces prochaines vaccinations se feront notamment dans les Ehpad, où seuls 30.000 résidents ont reçu le vaccin, a précisé l'ancienne présidente de la commission des affaires sociales de l'Assemblée nationale sur 'Public Sénat' ce mardi, tout en affirmant avoir pu échanger avec des personnels soignants de différents Ehpad.

L'objectif est que "fin janvier, tous les résidents d'Ehpad qui le souhaitent puissent être vaccinés", a-t-elle expliqué, ajoutant que "pour l'instant, on a 20% du personnel en Ehpad qui acceptent la vaccination par endroits". Un chiffre "qui n'est pas suffisant", a-t-elle regretté.

138.000 personnes vaccinées en France

Selon elle, le changement de stratégie du gouvernement, qui a ouvert la vaccination à tous les professionnels de santé de plus de 50 ans ou fragiles, ainsi qu'aux aides à domicile et aux pompiers", a eu pour effet "de booster les chiffres depuis quelques jours".

Pour rappel, le ministère de la Santé a annoncé lundi soir que plus de 138.000 personnes en France étaient vaccinées au 11 janvier, parmi les résidents des Ehpad et les professionnels de santé. Ce mardi, le ministre de la Santé, Olivier Véran, a de nouveau défendu la stratégie vaccinale du gouvernement, rappelant l'objectif d'1 million de personnes vaccinées fin janvier en dépit d'une logistique "complexe".

"Nous ne naviguons pas à vue, une stratégie a été définie"

"Nous ne naviguons pas à vue, une stratégie a été définie", a-t-il assuré lors d'une audition à l'Assemblée nationale, avant d'ajouter : "Notre stratégie n'a pas changé, nos priorités non plus mais le calendrier a été accéléré". Olivier Véran a par ailleurs assuré que la France disposait de suffisamment de doses de vaccins et d'équipements pour la vaccination.

La France, qui a d'ailleurs reçu cette semaine 50.000 premières doses du vaccin Moderna, compte notamment 3,3 millions d'aiguilles et en recevra 2 millions supplémentaires dans les prochains jours, a indiqué le ministre, précisant que tous les départements disposaient de supercongélateurs nécessaires à la conservation du vaccin développé par Pfizer et BioNTech. "C'est une logistique complexe mais nous tenons le choc", a-t-il affirmé.

Par ailleurs, Olivier Véran a défendu le recours au secteur privé, notamment à l'entreprise Doctolib pour organiser la prise de rendez-vous pour la vaccination. "Nous aurions dû tout construire à partir de rien, alors que nous avons en France de très solides entreprises françaises capables de fournir tous les services dont nous avons besoin ?", a-t-il dit.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.