Covid-19 : le littoral des Alpes-Maritimes sera encore confiné ce week-end

Covid-19 : le littoral des Alpes-Maritimes sera encore confiné ce week-end
Gabriel Attal, porte-parle du gouvernement.

Orange avec Boursier.com, publié le mercredi 10 mars 2021 à 14h23

"Le taux d'incidence reste élevé dans le département", a expliqué le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal, citant le chiffre de 473 pour 100.000 habitants...

"Le taux d'incidence reste élevé dans le département", a expliqué le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal, citant le chiffre de 473 pour 100.000 habitants...

Alors que le taux d'incidence dans le département est toujours élevé, le confinement instauré durant le week-end dans les Alpes-Maritimes pour lutter contre l'épidémie de Covid-19 sera prolongé le week-end prochain, a annoncé ce mercredi le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal lors du compte rendu du Conseil des ministres et à la veille du point de presse hebdomadaire du ministre de la Santé Olivier Véran.

Cette mesure, mise en place pendant deux week-ends fin février et début mars, "produit ses effets", a-t-il expliqué. "Le taux d'incidence a baissé de l'ordre de 22% en une semaine dans les Alpes-Maritimes et il y a légitimement une demande de pouvoir assouplir ces mesures", a-t-il précisé.

Or, "le taux d'incidence reste élevé dans le département", a poursuivi Gabriel Attal, citant le chiffre de 473 pour 100.000 habitants. "Le nombre de saturation des réanimations dans la région Provence-Alpes-Côte d'Azur est encore extrêmement élevé", a-t-il ajouté.

"Un point sera fait la semaine prochaine"

"C'est pour ces raisons qu'il a été décidé de prolonger le confinement pour ce week-end et qu'un point sera fait la semaine prochaine pour mesurer la dynamique de diminution de l'incidence." Réagissant sur Twitter, le maire de Nice Christian Estrosi a dit prendre acte de la décision "même si ce n'était pas a recommandation".

Je prends acte de la décision de prolonger le confinement weekend prise par @gouvernementFR même si ce n'était pas ma recommandation. Je réunis ce soir le conseil scientifique @VilledeNice pr recueillir son avis sur des mesures permettant de favoriser des activités d'oxygénation. https://t.co/5v3o4oVHNL
- Christian Estrosi (@cestrosi)

Par ailleurs, le porte-parole du gouvernement a également évoqué une situation hospitalière "particulièrement préoccupante en Île-de-France, dans les Hauts-de-France et en région Sud".

Alors que les hôpitaux de la région parisienne sont débordés par les admissions de patients et les lits de réanimation sont occupés à 90% par des malades du Covid-19, "des évacuations sanitaires" auront avoir lieu "en Île-de-France dans les prochains jours", a-t-il encore annoncé.

"Près de 600.000 personnes ont été vaccinées sur le week-end"

"Nous ne pouvons rien relâcher pour l'instant, nous devons rester prudents dans les départements où l'épidémie est sous contrôle et nous devons redoubler d'efforts dans les départements où l'épidémie circule le plus activement", a poursuivi Gabriel Attal.

"Malgré ces semaines difficiles, nous avons un espoir : c'est le vaccin", a-t-il souligné, précisant que "près de 600.000 personnes ont été vaccinées sur le week-end, c'est cinq fois plus qu'en temps normal". "Nous avons fixé un objectif : 10 millions de personnes vaccinés d'ici la mi-avril, on est proche de l'atteindre", a-t-il également affirmé.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.