Covid-19 : le Medef appelle à "laisser tous les commerces ouverts" en cas de reconfinement

Covid-19 : le Medef appelle à "laisser tous les commerces ouverts" en cas de reconfinement
rideau, coronavirus, boutique, commerçant

Orange avec Boursier.com, publié le lundi 25 janvier 2021 à 10h34

L'organisation nationale des Chambres de commerce et d'industrie a également plaidé pour le maintien de l'ouverture des commerces en cas de troisième confinement.

L'organisation nationale des Chambres de commerce et d'industrie a également plaidé pour le maintien de l'ouverture des commerces en cas de troisième confinement.

Alors que des informations de presse font état d'un reconfinement imminent, l'inquiétude monte pour les commerçants qui pourraient à nouveau se retrouver contraints de fermer. Pour le président du Medef Geoffroy Roux de Bézieux, les commerces doivent pouvoir rester ouverts en cas de troisième confinement en France.

"Le vrai débat, c'est comment faire pour que ce reconfinement possible ne soit pas un désastre supplémentaire pour l'économie qui est déjà très mal en point. On a appris des reconfinements précédents, et on a notamment appris que dans certains endroits, par exemple les commerces, on pouvait rester ouvert sans provoquer de contaminations", a expliqué ce lundi le patron de l'organisation patronale sur 'BFMTV-RMC.

Selon lui, il faut "trouver le bon équilibre entre le problème sanitaire, qui est la priorité du gouvernement, et ne pas détruire l'économie", appelant à laisser "tous les commerces ouverts" si les Français étaient à nouveau confinés.

"Ne pas retomber dans ce débat un peu absurde sur non-essentiel ou essentiel"

"Ce bon équilibre c'est de laisser ouvert les commerces, tous les commerces, et ne pas retomber dans ce débat un peu absurde sur non-essentiel ou essentiel qu'on a eu au mois de novembre", a également souligné Geoffroy Roux de Bézieux, qui suggère "des systèmes de rendez-vous, peut-être des horaires, trouver un moyen pour que les gens s'étalent" dans la journée.

Sur 'BFM Business', le président de l'organisation des Chambres de commerce et d'industrie Pierre Goguet a également demandé que tous les commerces puissent rester ouverts en cas de reconfinement, alertant sur la situation des commerçants, qui sont "moralement extrêmement atteints" et "en danger".

"Si vous mettez un confinement là, vous tuez les soldes"

Alors que les soldes d'hiver doivent se poursuivre jusqu'au 16 février, le président de CCI France a également prévenu que "si vous mettez un confinement là, vous tuez les soldes, une des seules soupapes" pour les commerçants qui ont la possibilité d'"écouler leurs stocks". "On a des commerçants qui sont responsables, font attention à tous les protocoles sanitaires, et qui ont mis en place toutes les mesures successives", a-t-il ajouté.

Concernant les premières retombées du couvre-feu à 18h, "on a déjà des retours, parce que dans certains départements le couvre-feu est déjà ancien", a indiqué Pierre Goguet. "Des enquêtes très sérieuses montrent que la baisse moyenne du chiffre d'affaires est à peu près de 25%", a-t-il précisé.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.