Covid-19 : les commerçants bientôt autorisés à ouvrir le dimanche en janvier ?

Covid-19 : les commerçants bientôt autorisés à ouvrir le dimanche en janvier ?
Magasins fermés, confinement, reconfinement, covid

Boursier.com, publié le mardi 29 décembre 2020 à 10h06

Le Conseil du commerce de France a demandé "instamment au gouvernement de renouveler la procédure dérogatoire collective prévue en novembre et décembre pour pouvoir ouvrir tous les dimanches de janvier"...

Les commerces pourront-ils ouvrir le dimanche en janvier ? Alors que l'inquiétude grandit pour de nombreux commerces qui subissent un "recul important de chiffre d'affaires", le Conseil du commerce de France (CDCF), qui regroupe une trentaine de fédérations professionnelles du commerce, a plaidé ce lundi pour autoriser le secteur à ouvrir tous les dimanches du mois de janvier.

Les professionnels "demandent instamment au gouvernement de renouveler la procédure dérogatoire collective prévue en novembre et décembre pour pouvoir ouvrir tous les dimanches de janvier", appelle l'association de fédérations.

Les commerces souhaitent ouvrir tous les dimanches "pour continuer à accueillir leurs clients dans les meilleures conditions après les fêtes en diluant la fréquentation sur davantage de jours, et parce que plus que jamais les commerçants ont besoin d'activité sur le mois de janvier". Selon les informations du 'Figaro' ce mardi, le gouvernement se montre favorable à la demande du CDCF.

"De nombreux commerçants pourraient décider de baisser définitivement leur rideau"

"Malgré une bonne reprise de la consommation liée au Black Friday et aux achats de fin d'année, le chiffre d'affaires" des commerçants dits "non essentiels" reste "en deçà de leurs prévisions", avec pour certains un repli de chiffre d'affaires supérieur à 20% sur l'année, comme dans l'habillement, la chaussure, la beauté-parfumerie ou la bijouterie, estime le CFCF, ajoutant que les stocks restent très élevés...

"De nombreux commerçants pourraient décider de baisser définitivement leur rideau pour éviter de creuser leurs pertes et faire perdurer une situation économique insurmontable", alors que "les mesures de soutien s'amenuisent", a également souligné le président du CDCF William Koeberlé.

Les soldes d'hiver reportés au 20 janvier

Le CDCF dit ainsi compter "vivement sur l'Etat pour soutenir les entreprises du secteur et pas uniquement les plus petites car plusieurs réseaux d'enseignes sont proches de la cessation définitive d'activité, même si cela n'apparaît pas encore dans les statistiques des tribunaux de commerce sur les défaillances d'entreprises".

"Cette demande se justifie d'autant plus que le gouvernement ayant décidé de reporter au 20 janvier le démarrage de soldes, les autorisations d'ouverture accordées par les maires pour les deux premiers dimanches des soldes ne sont plus valables", a-t-il ajouté.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.