Covid-19 : pas d'allègement des restrictions pour le week-end de Pâques, répète Darmanin

Covid-19 : pas d'allègement des restrictions pour le week-end de Pâques, répète Darmanin
Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur.

Orange avec Boursier.com, publié le mercredi 24 mars 2021 à 10h54

"En tout cas pas dans les départements concernés" par ces mesures, indique le ministre de l'Intérieur...

"En tout cas pas dans les départements concernés" par ces mesures, indique le ministre de l'Intérieur...

Sera-t-il possible de fêter Pâques en famille ? Alors que la situation restera difficile pendant plusieurs semaines en France sur le plan de l'épidémie de Covid-19, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a tenu à répéter qu'il n'y aura pas d'allègement des restrictions pour le week-end pascal, soit les 3 et 4 avril.

"En tout cas pas dans les départements concernés" par ces mesures, a-t-il précisé ce mercredi matin sur 'BFMTV-RMC', tout en insistant que "nous devons absolument par nos comportements éviter la propagation du virus" et en invitant les Français à limiter les regroupements.

D'autre part, le Premier ministre Jean Castex avait de son côté précisé mardi au 'Parisien' que les églises devront avoir deux chaises entre deux entités familiales, entre deux personnes, pour éviter les contaminations.

Encore plusieurs semaines difficiles à venir

" Mais les offices religieux pourront se tenir, dans les horaires prévus avant le couvre-feu, donc avant 19 heures... C'est une bonne chose", a fait valoir le ministre de l'Intérieur, avant d'ajouter : "Et on encourage nos compatriotes à ne pas se regrouper pour ce week-end, malheureusement, parce que dans cette lutte contre le Covid, chacun a une petite victoire au bout de son comportement".

Selon lui, il faudra encore "quelques semaines d'effort et la vie redeviendra comme avant". Pour rappel, au début du mois de mars, Emmanuel Macron avait évoqué l'idée de "tenir" encore "quatre à six semaines" et le gouvernement avait espéré pouvoir "rouvrir prudemment" le pays à la mi-avril.

50.000 contrôles et 6.500 verbalisations le week-end dernier

Revenant sur le couac autour de l'attestation de déplacement dérogatoire mise en place samedi dans les 16 départements concernés par de nouvelles restrictions, le ministre a évoqué un total de 50.000 contrôles et 6.500 verbalisations au cours du week-end dernier.

"Dans la journée, il faut évidemment beaucoup de pédagogie et il a fallu effectivement s'adapter à cette nouvelle attestation qui est très simplifiée", a observé Gérald Darmanin.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.