Covid-19 : pour 78% des Français, les confinements locaux sont justifiés

Covid-19 : pour 78% des Français, les confinements locaux sont justifiés
Dunkerque, Covid-19, coroanvirus.

Orange avec Boursier.com, publié le jeudi 25 février 2021 à 11h15

Près des deux tiers des Français perçoivent dans ces reconfinements locaux un premier pas vers un reconfinement national, selon un sondage Ifop-Fiducial pour 'CNews' et 'Sud Radio'.

Près des deux tiers des Français perçoivent dans ces reconfinements locaux un premier pas vers un reconfinement national, selon un sondage Ifop-Fiducial pour 'CNews' et 'Sud Radio'.

Après Nice et le littoral des Alpes-Maritimes, la ville de Dunkerque (Nord) et son agglomération vont être reconfinées le week-end pour tenter d'endiguer l'épidémie de Covid-19. Pour 78% des Français, ces reconfinements locaux paraissent "justifiés pour freiner la propagation du virus", selon un sondage Ifop-Fiducial pour 'CNews' et 'Sud Radio' dévoilé ce jeudi.

"Un soutien généralisé et particulièrement fort parmi les sympathisants de la République en Marche (91%) et les 65 ans et plus (87%)", précise l'étude menée auprès d'un échantillon 1.011 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

A l'inverse, 22% des personne interrogées estiment que ces reconfinements locaux ne sont pas justifiés pour freiner l'avancée du coronavirus (13% "plutôt pas d'accord", 9% "pas du tout d'accord").

Un premier pas vers un reconfinement national ?

Si le gouvernement assure vouloir éviter un troisième confinement en France, près des deux tiers des Français (64%) voient pourtant dans ces reconfinements locaux un premier pas vers un reconfinement de tout le pays.

A la sortie du Conseil des ministres mercredi, le porte-parole du gouvernement a tenté de rassurer. "Si nous considérions qu'il fallait aujourd'hui un confinement, nous aurions décidé d'un confinement. Tous nos efforts doivent se poursuivre pour éviter d'avoir à décider d'un nouveau confinement national, sans évidemment la certitude que nous y parviendrons", a-t-il affirmé.

Situation préoccupante dans une dizaine de départements

Lors d'une nouvelle conférence de presse prévue ce jeudi à 18h, le Premier ministre Jean Castex doit dévoiler la liste de la dizaine de départements où la situation est "très préoccupante". Des mesures restrictives locales pourraient donc être annoncées dans la foulée.

Mercredi, Gabriel Attal avait choisi de ne pas dévoiler les départements concernés, mais il a évoqué des inquiétudes notamment pour les régions Hauts-de-France, Île-de-France, Grand-Est et Provence-Alpes-Côte d'Azur (PACA).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.