Covid-19 : renforcement des mesures à la frontière franco-allemande en Moselle

Covid-19 : renforcement des mesures à la frontière franco-allemande en Moselle
Moselle, Covid-19, frontière.

Orange avec Boursier.com, publié le jeudi 25 février 2021 à 13h57

A compter du 1er mars, les frontaliers qui se déplacent pour des motifs autres que professionnels devront présenter un test PCR négatif à la frontière.

A compter du 1er mars, les frontaliers qui se déplacent pour des motifs autres que professionnels devront présenter un test PCR négatif à la frontière.

Nouveau tour de vis à la frontière entre l'Allemagne et la Moselle... Le gouvernement français a annoncé ce jeudi un renforcement des mesures sanitaires à la frontière franco-allemande dans le département français, un des plus touchés par l'épidémie de coronavirus.

Ainsi, à compter du 1er mars, les frontaliers qui se déplacent pour des motifs autres que professionnels devront présenter un test PCR négatif à la frontière. "La dérogation de l'obligation de présentation d'un test PCR de moins de 72 heures à l'entrée sur le territoire national sera limitée aux seules activités professionnelles", ont précisé le ministre de la Santé Olivier Véran et le secrétaire d'Etat aux Affaires européennes Clément Beaune dans un communiqué commun.

Les personnels traversant la frontière pour leurs activités professionnelles seront soumis à un test hebdomadaire. Des patrouilles conjointes de la police française et allemande pourraient être renforcées sur place afin d'assurer l'effectivité de ces mesures, ajoute le ministère de la Santé.

Le gouvernement continue à "échanger avec les autorités allemandes"

"Le gouvernement continue à suivre la situation sanitaire dans la région avec la plus grande attention et à échanger avec les autorités allemandes", a également souligné le ministère dans un communiqué.

Mardi, la France et l'Allemagne ont mené des discussions pour trouver un protocole sanitaire permettant d'éviter une fermeture totale de la frontière franco-allemande. "Nous travaillons sans relâche depuis dix jours, avec Olivier Véran, pour nous coordonner avec l'Allemagne, en conjuguant protection sanitaire renforcée et maintien d'une circulation essentielle pour la région, notamment le travail transfrontalier", a avait expliqué Clément Beaune à l'agence 'Reuters'.

Eviter de reproduire le scénario appliqué pour la République tchèque et l'Autriche

Le ministre fédéral des Affaires étrangères allemand, Michael Roth, avait également confirmé que l'Allemagne travaillait étroitement avec les autorités françaises afin d'éviter de reproduire le scénario appliqué à ses frontières avec la République tchèque et l'Autriche. "Il est évident que ces mesures pèsent lourdement sur les zones frontalières, les usagers, le transport de marchandises ainsi que sur le marché unique, mais la protection de nos concitoyens est primordiale", avait-il reconnu.

Jusqu'à présent, l'Allemagne n'a pas recensé de cas liés aux nouveaux variants du virus en provenance de France, à la différence de ce qui a été observé avec la République tchèque, avait-il ajouté.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.