Covid-19 : tous les Français (volontaires) vaccinés avant la fin août ?

Covid-19 : tous les Français (volontaires) vaccinés avant la fin août ?
dose vaccin anti-covid 19

Boursier.com, publié le vendredi 22 janvier 2021 à 06h55

Olivier Véran espère pouvoir vacciner "tous les Français qui le souhaitent" avant la fin août. En outre, le gouvernement se donnerait au moins une semaine pour décider s'il faut reconfiner la France face au variant britannique du Covid-19.

Le gouvernement se donne au moins une semaine supplémentaire pour déterminer si les mesures en vigueur pour contenir l'épidémie de Covid-19 sont suffisantes malgré la menace d'un variant du coronavirus plus contagieux, ont indiqué des sources à Matignon citées jeudi soir par l'agence 'Reuters' .

Invité du Journal de 20h de la chaîne 'TF1' le ministre de la Santé , Olivier Véran, n'a pas confirmé ce délai d'une semaine, mais a indiqué que le gouvernement saurait "bientôt (...) si le couvre-feu est efficace sur le plan national". "On souhaite lui donner sa chance de fonctionner", a-t-il ajouté. "S'il devait être efficace sur le plan national, on éviterait un confinement", a-t-il poursuivi.

"On a vu qu'il y avait plutôt une baisse de la pression épidémique", dans les premiers départements où le couvre-feu à 18 heures a été instauré, a expliqué Olivier Véran, ajoutant que "nous espérons des effets positifs" de son extension sur l'ensemble du territoire...

1,3 à 1,4 million de vaccinés fin janvier

Mais si l'on constate "davantage de variants anglais", une pression sanitaire qui deviendrait intenable et "nous pourrions être amenés à prendre des mesures plus dures telles que les Français en ont connu", du "type confinement", a-t-il prévenu.

Le ministre a assuré que "nous faisons tout pour limiter la progression de ce variant sur le territoire national", et a répondu à la polémique sur la pénurie de vaccins qui a obligé des centres de vaccination à fermer...

Il a estimé que 1,3 à 1,4 million de personnes seraient vaccinées fin janvier en France, alors que l'objectif initial était plutôt d'un million.

Tous les Français qui le souhaitent seraient vaccinés d'ici à la fin août

Jugeant que certains centres ont fait du "surbooking", il a demandé aux centres de vaccination de ne pas annuler, mais décaler les rendez-vous qui ont été pris, indiquant que le nombre de doses disponibles dans chaque centre sera prochainement communiqué chaque jour et accessible sur le web par tout ceux qui le souhaitent.

"Si les vaccins sont validés et tous efficaces, oui", tous les Français qui le souhaitent seront vaccinés le 31 août, a-t-il aussi affirmé.

Par ailleurs, Olivier Véran a confirmé que le gouvernement recommande de ne plus porter de masques artisanaux en raison du caractère plus contagieux du variant venu du Royaume-Uni...

Mesures sanitaires prolongées jusqu'à l'automne

Le ministre a également été auditionné jeudi après-midi par la Commission des lois du Sénat, où il a demandé "la poursuite des mesures de protection sanitaire jusqu'à l'automne".

Devant le Sénat, le ministre a déclaré que l'enjeu de la vaccination n'était pas "l'organisation", mais bien "l'approvisionnement et l'arrivée des doses". "Même avec la meilleure organisation et tous les approvisionnements qui arriveraient en temps et en heure, nous ne pourrions avoir vacciné tous les publics fragiles d'ici à l'été", a-t-il concédé.

C'est la "raison pour laquelle nous demandons la poursuite de mesures de protections sanitaires jusqu'à l'automne", a poursuivi Olivier Véran, qui a assuré que la France vaccine à "flux tendu", c'est-à-dire qu'"à chaque livraison de vaccins, nous les utilisons sans attendre".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.