Covid-19 : une quarantaine de députés réclame la réouverture des restaurants le midi

Covid-19 : une quarantaine de députés réclame la réouverture des restaurants le midi
Restaurant parisien fermé, Covid-19.

Orange avec Boursier.com, publié le lundi 01 mars 2021 à 10h49

Le député MoDem Richard Ramos et plusieurs de ses collègues ont demandé "au Premier ministre d'étudier la réouverture des restaurants au déjeuner, pour ceux qui en font la demande", dès fin mars.

Le député MoDem Richard Ramos et plusieurs de ses collègues ont demandé "au Premier ministre d'étudier la réouverture des restaurants au déjeuner, pour ceux qui en font la demande", dès fin mars.

Rouvrir les restaurants au déjeuner dès fin mars ? C'est la demande de Richard Ramos, député MoDem du Loiret, et de 41 autres députés de tous bords politiques. Alors que bars, cafés et restaurants sont fermés en France depuis fin octobre, les parlementaires ont plaidé pour une réouverture des restaurants "qui en font la demande", le midi, à partir du 30 mars.

"En concertation avec les restaurateurs de nos territoires, nous, parlementaires, demandons au Premier ministre d'étudier la réouverture des restaurants au déjeuner, pour ceux qui en font la demande", ont-ils écrit dans une tribune publiée dans le 'Journal du Dimanche'.

Les députés font notamment valoir que "certains salariés peuvent déjeuner dans leurs restaurants d'entreprise, d'autres sont contraints de se restaurer dehors ou dans leurs bureaux". "Ces lieux ne sont pas adaptés et ne permettent pas à chaque salarié de prendre une pause convenable, d'avoir une coupure raisonnable dans leur journée de travail", ont-ils estimé.

"Ne pas aggraver la pénurie de main d'oeuvre"

Selon eux, leur proposition permettrait également "au-delà des conditions financières dramatiques des professionnels et de l'augmentation probable des dépôts de bilan", de ne pas aggraver la pénurie de main-d'oeuvre dans le secteur.

"Depuis de nombreuses années, les restaurateurs ont du mal à trouver des salariés pour assurer le service. La crise sanitaire et la fermeture des restaurants accentuent le phénomène car ceux qui travaillaient dans ces établissements sont à présent en intérim dans d'autres secteurs", affirment les 42 députés.

Des restaurants "accueillent des salariés du BTP pour leur pause déjeuner"

Par ailleurs, les parlementaires rappellent que depuis le début de la crise sanitaire, "la quasi-totalité des professionnels du secteur ont toujours respecté les consignes sanitaires et mis en place des procédures strictes", soulignant également que "certains restaurants accueillent des salariés du BTP pour leur pause déjeuner".

Pour rappel, les établissements sont fermés en France depuis le 30 octobre dernier en raison de l'épidémie de Covid-19. Seule l'activité de vente à emporter est autorisée. Cet appel intervient alors que 20 départements ont placés sous "surveillance renforcée". Le gouvernement a demandé aux préfets des territoires concernés"d'engager des concertations avec les élus" en vue d'envisager "des mesures de freinage proches de celles mises en place à Nice et Dunkerque".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.