Covoiturage : Paris et la région Île-de-France veulent s'y mettre

Covoiturage : Paris et la région Île-de-France veulent s'y mettre

voiture, pollution, paris

A lire aussi

Boursier.com, publié le lundi 18 septembre 2017 à 11h22

Le covoiturage au quotidien a décidément le vent en poupe en Ile-deFrance. Après le lancement par BlablaCar en fin de semaine dernière d'une application dédiée aux trajets domicile-travail, la ville de Paris et la région se préparent également à des annonces.

Le 'Journal du dimanche' révèle que côté région, Valérie Pécresse, la présidente LR du conseil Valérie Pécresse, entend appuyer pour développer cette tendace. L'ex-Stif, Île-de-France Mobilités, "prévoit donc de réserver un grand nombre de places de parking - à tarif réduit - pour les 'covoitureurs'. Il faudra prouver que le véhicule transporte au moins deux personnes en présentant, par exemple, deux cartes Navigo", explique le quotidien.

Par ailleurs, à partir de ce lundi, l'application Vianavigo propose un moteur de recherche consacré au covoiturage du quotidien, qui calcule l'itinéraire le plus rapide ou le plus pertinent en tenant compte à la fois des transports en commun et des trajets proposés par huit entreprises de covoiturage partenaires : BlaBlalines, Citygoo, Clem', Ecov, IDVroom, Karos, OuiHop et WayzUp.

Deux euros remboursés pour les utilisateurs

Autre idée pour décider les salariés : 17 entreprises vont proposer une offre promotionnelle aux "covoitureurs", du 1er octobre au 31 décembre. Île-de-France Mobilités remboursera 2 euros par trajet de covoiturage, ce qui représente le prix moyen d'un trajet, aux utilisateurs. "Un budget plafonné à 500.000 euros pour ces trois mois a été débloqué", explique le 'JDD'.

En Île-de-France, 1,23 million de déplacements de plus de 10km en voiture sont enregistrés chaque jour, dont 60% partant de grande couronne, mais le taux d'occupation des véhicules est très faible, à seulement 1,05.

Du côté de la ville de Paris, une grosse opération de communication pour inciter les Parisiens à adopter ce nouveau mode de transport devrait bientôt être lancée. La municipalité veut aussi aménager des aires de covoiturage dans l'espace public. "Deux stations dédiées viennent d'être créées, à Bercy et à porte d'Auteuil", indique le journal, et de nouvelles devraient voir le jour aux portes de Paris. Autre projet : créer des places de parking réservées à tarif préférentiel, ainsi que des aires de rencontres.

 
0 commentaire - Covoiturage : Paris et la région Île-de-France veulent s'y mettre
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]