Créances douteuses : un plafond de 5% du bilan des banques européennes

Créances douteuses : un plafond de 5% du bilan des banques européennes

La Tribune, publié le mercredi 20 juin 2018 à 13h11

La France et l'Allemagne se sont mises d'accord pour proposer de limiter à 5% maximum du total des encours les prêts "non performants" des banques de l'UE. Ce ratio dépasse les 10% en Italie, au Portugal en Irlande, et les 30% en Grèce et à Chypre.

Dix ans après la crise financière et quatre ans après la sortie de la crise des dettes souveraines, les créances douteuses continuent de plomber le bilan de certaines banques européennes, en particulier des pays du Sud de l'UE. L'Allemagne et la France se sont mises d'accord pour proposer au prochain Conseil européen des 28 et 29 juin à Bruxelles d'imposer un plafond de ces "prêts non-performants" (dont le remboursement est peu probable) à 5% du total des encours.

"Il devrait y avoir un objectif de prêts non performants bruts de 5%

Lire la suite sur La Tribune

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU