Crise politique en Italie: la Bourse de Milan se reprend

Crise politique en Italie: la Bourse de Milan se reprend
La Bourse de Milan ouvre en hausse malgré la crise politique qui secoue le pays

AFP, publié le mercredi 30 mai 2018 à 09h48

La Bourse de Milan, qui avait signé la veille la pire performance des places financières européennes, a ouvert en hausse mercredi matin, malgré la crise politique en cours dans le pays.

Vers 07H25 GMT, l'indice phare de la Bourse de Milan, le FTSE Mib, gagnait 0,65% à 21.490 points.

Après avoir connu plusieurs séances difficiles, la plupart des banques se reprenaient, comme Mediobanca (+1,98% à 7,834 euros) ou Finecobank (+1,21% à 8,052 euros).

Le "spread", l'écart très scruté entre les taux allemand et italien à dix ans, qui avait bondi ces derniers jours dépassant le seuil symbolique des 300 points, a ouvert en net recul, avant de remonter autour de 285 points.

L'Italie est toujours dans l'attente de la composition du gouvernement que doit proposer Carlo Cottarelli, incarnation de l'austérité budgétaire choisi par le président Sergio Mattarella après son veto sur un gouvernement populiste sans garantie de maintien dans la zone euro.

M. Cottarelli n'a cependant pratiquement aucune chance d'obtenir la confiance d'un Parlement dominé par les populistes eurosceptiques et devrait donc expédier les affaires courantes avant des élections en septembre ou octobre.

Les marchés craignent que ces élections ne se traduisent par une montée en force des eurosceptiques.

Mais plusieurs dirigeants du secteur bancaire italien ont appelé mardi les marchés au calme, assurant que les fondamentaux du pays étaient "solides".

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.