Crise sanitaire : quels ont été les secteurs les plus aidés par l'Etat en 2020 ?

Crise sanitaire : quels ont été les secteurs les plus aidés par l'Etat en 2020 ?©Boursier.com

Orange avec Boursier.com, publié le vendredi 22 janvier 2021 à 05h25

Les acteurs du commerce ont principalement profité du fonds de solidarité, et représentent 16% des entreprises bénéficiaires, devant l'hébergement et la restauration (10%).

Les acteurs du commerce ont principalement profité du fonds de solidarité, et représentent 16% des entreprises bénéficiaires, devant l'hébergement et la restauration (10%).

Quels ont été les principaux bénéficiaires du "quoi qu'il en coûte" prôné par Emmanuel Macron pour faire face à la crise sanitaire ? Au total, l'Etat a engagé 44,1 milliards d'euros l'an passé pour faire face à l'épidémie, dont près de 42 milliards de mesures d'urgence...

Selon les premières évaluations de Bercy, réalisées à l'occasion de la publication des comptes de l'Etat pour 2020, et dévoilées par 'Les Echos', le fonds de solidarité, mis en place par le gouvernement, a bénéficié à 1,9 millions d'entreprises. "Sur ce total, environ 1,87 million sont des microentreprises, c'est-à-dire de moins de 10 salariés, soit presque 99% du total", détaille le quotidien économique.

Les autres bénéficiaires sont des PME, "conformément au ciblage des petites entreprises que nous avions annoncé", explique le ministère de l'Economie et des Finances...

Le commerce en tête

Les acteurs du commerce ont principalement profité du fonds de solidarité, et représentent 16% des entreprises bénéficiaires, devant l'hébergement et la restauration (10%), et la construction (11,5 %).

C'est le secteur de l'hébergement et de la restauration qui a touché les montants les plus importants (20% du total) devant les commerces (16,5%), le secteur des transports et de l'entreposage (presque 9% du total).

Nettement moins favorisé par les coups de pouce de l'Etat, le secteur des "arts, spectacles et activités récréatives" n'a reçu que 6,3 % du total.

"Sur ce 1,9 million d'entreprises, environ 40% ont touché par mois entre 5.000 et 10.000 euros, ce dernier montant représentant le nouveau plafond maximal institué à l'automne au moment de la deuxième vague pandémique. On constate aussi une part importante (14%) ayant touché entre 1.400 et 1.500 euros, qui étaient le plafond institué au printemps", écrivent 'Les Echos'.

Exonérations de charges et reports de cotisations

Pour aider les entreprises, l'Etat a également proposé des exonérations de charges sociales, et 370.000 entreprises en ont bénéficié l'an dernier, selon le décompte de Bercy. Comme pour le fonds de solidarité, ce sont les petites entreprises qui ont principalement utilisé le dispositif : 60% du montant des exonérations a été touché par des sociétés de moins de 20 salariés.

L'hôtellerie-restauration est en tête (35% des exonérations, soit 990 millions d'euros), et Bercy assure que "les secteurs de la culture et des loisirs ont également massivement bénéficié du dispositif, avec un montant d'aide égal à 540 millions".

Autre aide prévue par l'exécutif, les reports de cotisations ont concerné à 59% les secteurs des services. Le transport aérien a reporté 62% de ses cotisations, et les agences de voyages 18%.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.