Cuba va rouvrir partiellement son tourisme, son transport et ses commerces

Chargement en cours
Des Cubains portent des masques dans une rue de La Havane, le 17 avril 2020
Des Cubains portent des masques dans une rue de La Havane, le 17 avril 2020
1/3
© AFP, YAMIL LAGE

AFP, publié le jeudi 11 juin 2020 à 14h52

Le gouvernement cubain a annoncé mercredi une réouverture progressive du tourisme, du commerce et du transport public, après avoir déclaré sous contrôle l'épidémie de coronavirus.

L'île de 11,2 millions d'habitants n'a plus enregistré de décès lié à la maladie depuis onze jours et n'a compté que cinq nouveaux cas mercredi, pour un total de 2.211 cas dont 83 décès.

Désormais, elle va entrer dans l'étape "de reprise post Covid-19, qui vise à revenir aux conditions les plus normales possibles", a déclaré le président Miguel Diaz-Canel lors d'une réunion du Conseil des ministres.

"La pandémie est sous contrôle", avait assuré samedi le dirigeant socialiste, promettant de prochaines annonces sur le déconfinement du pays.

Lors de cette nouvelle phase, resteront obligatoires "la distanciation physique et l'usage du masque dans toutes les activités".

Le tourisme, moteur de l'économie cubaine avec 3,3 milliards de dollars de recettes en 2018, "s'ouvrira dans un premier temps uniquement au tourisme local puis, dans un second temps, au tourisme international, de façon graduelle et en fonction de la demande, uniquement dans les cayos (petites îles, NDLR) au nord et au sud de l'archipel cubain", précise le quotidien d'Etat Granma.

Aucune date de reprise des vols commerciaux internationaux n'a été communiquée mais selon une information publiée par l'aéronautique cubaine, la réouverture des frontières n'est pas prévue avant le 1er août.

"Les restrictions d'entrée et de sortie du pays sont maintenues", affirme Granma.

A la réouverture des frontières, les touristes étrangers seront testés à leur arrivée et leur température prise, tandis qu'une surveillance épidémiologique sera menée également dans les hôtels, où "l'occupation sera limitée, de même que la capacité dans les services gastronomiques et récréatifs".

Par ailleurs, "le transport public urbain, inter-municipal et rural, à la fois public et privé, sera rétabli de façon limitée", indique Granma.

Quant aux écoles, fermées depuis fin mars, elles rouvriront en septembre pour terminer l'année scolaire 2019-2020, la suivante devant débuter en novembre.

Les musées vont rouvrir mais "les activités entraînant une concentration de personnes, comme les carnavals ou autres festivités populaires, ne seront pas autorisées", cinémas et théâtres devant également rester fermés.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.