Daimler lance un avertissement sur résultats consécutif au conflit Chine-États-Unis

Daimler lance un avertissement sur résultats consécutif au conflit Chine-États-Unis

La Tribune, publié le jeudi 21 juin 2018 à 12h12

Le constructeur automobile premium allemand pourrait être l'une des principales victimes de la guerre commerciale à laquelle se livrent les États-Unis et la Chine. Avec BMW, le groupe Daimler est le plus gros exportateur d'automobiles des États-Unis vers la Chine. L'impact des rappels de voiture suite au scandale des moteurs truqués vont également peser sur les performances financières du groupe. Le titre chute lourdement à la Bourse de Francfort ce matin.

Le numéro un mondial de la voiture haut de gamme et des camions Daimler est devenu mercredi le premier grand groupe allemand à revoir à la baisse ses attentes de résultat pour 2018 en raison de la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine.

La maison mère de Mercedes a abaissé les prévisions pour son bénéfice d

Lire la suite sur La Tribune

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU