Danone : cinq plaintes contre Gallia pour présence de vers dans du lait infantile

Danone : cinq plaintes contre Gallia pour présence de vers dans du lait infantile©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 02 mars 2020 à 17h53

L'association pour la santé des enfants a envoyé ce lundi un courrier au groupe et à la DGCCRF afin de demander le retrait immédiat des produits touchés.

Le fabricant de lait infantile Gallia, détenu par Danone, est dans la tourmente... Alors que le géant de l'agroalimentaire avait annoncé la semaine dernière qu'il faisait face en France à plusieurs réclamations de la part de familles ayant retrouvé des larves dans des boîtes de lait infantile de la marque, trois d'entre elles ont déjà porté plainte et deux autres s'apprêtent à le faire ce lundi, d'après les informations de 'RTL'.

Au total, 11 familles seraient désormais concernées, selon un décompte de l'association pour la santé des enfants, anciennement association des familles de victimes de Lactalis (AFVLCS).

"Une larve de plusieurs centimètres a même été régurgitée par un enfant", a alerté l'association, tout en précisant avoir envoyé ce lundi un courrier à la DGCCRF et à Danone afin qu'ils rappellent les produits pouvant être impactés.

Des produits toujours en vente

"Chaque fois dans ce type d'affaires, on a des familles qui alertent et un temps de réaction qui est beaucoup trop long", a estimé le président de l'association Quentin Guillemain sur 'RTL', ajoutant qu'"il n'y a pas de retrait ou de rappel de ces produits, cela veut dire qu'ils sont toujours en vente".

De son côté, Danone dit n'avoir été informé que de deux plaintes et de quelques alertes de son service client. "A date, nous avons reçu deux réclamations clients et trois autres familles sont évoquées dans la presse mais elles ne nous ont pas contactés", a expliqué à Reuters une porte-parole du groupe. "Nous appelons ces familles à nous contacter pour que l'on trouve une explication", a-t-elle ajouté.

"Un audit complet de la chaîne logistique"

Danone a évoqué la possibilité que la contamination ait eu lieu "en dehors du site de production, dans le transport, le stockage, du circuit de distribution". Le groupe a insisté sur sa volonté de "comprendre ce qui pourrait expliquer cette présence de larves".

Le groupe a d'ailleurs demandé aux familles de renvoyer les boîtes, afin de "procéder à des analyses plus approfondies", a expliqué au 'Parisien' Florent Lalanne, directeur des affaires médicales de Danone. Le géant de l'agroalimentaire a également annoncé mener "un audit complet de la chaîne logistique".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.