Dans l'UE, seul un poste d'encadrement sur trois occupé par une femme

Dans l'UE, seul un poste d'encadrement sur trois occupé par une femme©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 06 mars 2020 à 15h38

À l'échelle de l'UE, moins d'un cinquième (18%) des cadres supérieurs sont des femmes. Bonne fête à toutes ?

Les femmes constituent environ la moitié des personnes occupées dans l'Union européenne, mais restent très largement sous-représentées parmi les cadres, selon une étude publiée vendredi par Eurostat, à deux jours du 9 mars, la journée internationale des droits des femmes.

Selon les chiffres de l'office européen de la statistique, dans les 27 États-Membres, plus de 6,7 millions de personnes occupent des postes d'encadrement et 63% sont des hommes - donc seulement 37% des femmes.

La Lettonie est le seul pays où les femmes sont majoritaires, soit 53% à ce niveau de responsabilité. Viennent ensuite la Bulgarie (49%), la Pologne (48%), l'Estonie (46%), la Slovénie (44%), la Lituanie, la Hongrie et la Suède (42% chacune), l'Irlande (41%) et le Portugal (40%).

À l'inverse, les femmes constituent moins d'un tiers des cadres à Chypre (19%), suivi du Luxembourg (23%), du Danemark (27%), de l'Italie (28%), des Pays-Bas (29%), de la Tchéquie et l'Allemagne (31% chacun), ainsi que la Grèce, la Croatie, Malte et l'Autriche (32% chacun).

Place dans les CA

À l'échelle de l'UE, seul un quart (28%) des membres de conseils d'administration sont des femmes. Depuis 2012, cette part a tout de même augmenté de 13 points. La France est le meilleur élève dans ce domaine, avec 45% de femmes dans les conseils d'administration des plus grandes entreprises cotées en bourse. Viennent ensuite la Suède (38%), la Belgique, l'Allemagne et l'Italie (chacun 36%), ainsi que les Pays-Bas et la Finlande (chacun 34%).

Cadres sup' dans les grandes entreprises

Les femmes représentent "environ un tiers de femmes cadres supérieurs des plus grandes entreprises cotées en bourse en Roumanie (34%), en Estonie (33%), en Lituanie (30%) et en Lettonie (29%), et environ un quart des cadres supérieurs en Bulgarie et en Slovénie (27% chacune) ainsi qu'en Suède (24%)", observe également Eurostat.

Les plus faibles pourcentages en la matière sont enregistrés au Luxembourg (6%) et en Autriche (8%), suivie de la Tchéquie (11%), la Croatie et l'Italie (12% chacun), la Belgique et la Slovaquie (13% chacune), l'Allemagne et la Pologne (14% chacun) ainsi que les Pays-Bas et le Portugal (15% chacun).

À l'échelle de l'UE, moins d'un cinquième (18%) des cadres supérieurs sont des femmes, ce qui représente néanmoins une augmentation de 8 points de pourcentage par rapport à la situation de 2012 (10%).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.