Darknet : Les douaniers enquêteurs ont démantelé la plateforme "le monde parallèle"

Darknet : Les douaniers enquêteurs ont démantelé la plateforme "le monde parallèle"©Boursier.com

Orange avec Boursier.com, publié le lundi 24 mai 2021 à 08h37

Ces opérations ont mobilisé une trentaine d'agents des douanes, appuyés d'officiers de police judiciaire du Service de Police National Détaché et d'une brigade d'intervention de la police

Ces opérations ont mobilisé une trentaine d'agents des douanes, appuyés d'officiers de police judiciaire du Service de Police National Détaché et d'une brigade d'intervention de la police

Bruno Le Maire, ministre de l'Économie, des Finances et de la Relance et Olivier Dussopt, ministre délégué chargé des Comptes publics, ont félicité les douaniers enquêteurs de la Direction Nationale du Renseignement et des enquêtes Douanières (DNRED), qui viennent de démanteler la plateforme "le monde parallèle" et ses activités illégales sur le Darknet.

Le 17 mai dernier, les agents de la DNRED ont mené deux visites domiciliaires, à Paris et en région messine, à la suite de plusieurs mois d'investigation par le service Cyberdouane sur le Darknet TOR visant à identifier les administrateurs de la plateforme francophone "Le Monde Parallèle" (LMP), proposant à la vente divers produits et services illicites (stupéfiants, faux document, armes, carding, etc.).

Ces opérations ont mobilisé une trentaine d'agents des douanes (opérationnels, analystes et spécialistes informatiques), appuyés d'officiers de police judiciaire du Service de Police National Détaché et d'une brigade d'intervention de la police. Les deux administrateurs du site ont été interpellés et les activités de LMP ont été interrompues... Outre divers matériels informatiques, ces opérations ont permis de démanteler cette plateforme et de saisir des faux documents, des cartes bancaires et des cartes prépayées, plusieurs milliers d'euros en cryptomonnaies, et des preuves de leurs activités illégales sur le site.

Enquête ouverte

La section Cyber du parquet de Paris a ouvert une enquête et a confié les investigations à l'Office central de lutte contre la criminalité liée aux technologies de l'information et de la communication (OCLCTIC) et à l'Office central pour la répression de l'immigration irrégulière et de l'emploi d'étrangers sans titre (OCRIEST).

Après les démantèlements par la DNRED des plateformes "Black Hand", en 2018, et "French Deep Web Market", en 2019, cette troisième opération vient porter un nouveau coup sévère au Darknet francophone très affecté par les deux précédentes opérations. Elle devrait notamment désorganiser encore plus profondément le trafic de drogues utilisant cette partie cachée du net pour alimenter le marché français...

Bruno Le Maire a déclaré : "Je félicite les agents de la DNRED pour ce nouveau succès contre les trafiquants actifs sur le Darknet. En mettant un terme à l'activité du site "Le Monde Parallèle", la douane porte l'engagement du gouvernement à combattre toutes les formes de criminalités dont la cyberdélinquance qui porte atteinte aux Français et à l'économie légale."

Olivier Dussopt a précisé : "Ce démantèlement illustre la mobilisation permanente et le savoir-faire remarquable de cette administration, tout particulièrement son unité spécialisée Cyberdouane, pour entraver cette menace émanant de la partie la plus sombre d'Internet".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.