Decathlon toujours en tête des entreprises préférées des Français

Decathlon toujours en tête des entreprises préférées des Français©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 26 octobre 2020 à 16h18

Bien aidé par la crise sanitaire, alors que les entreprises liées au tourisme et au voyage sont sanctionnées.

Decathlon reste sur son piédestal dans le coeur des Français... La société spécialisée dans les équipements sportifs domine une nouvelle fois le palmarès 2020 des entreprises les plus admirées. L'étude a été réalisée pour le 'JDD' par l'Ifop et la société de conseil pour les entreprises Eight Advisory.

Et Decathlon a vraisemblablement profité de la crise sanitaire. "Le jogging, la marche ou le vélo ont fait partie des rares plaisirs possibles pendant le confinement", estime Romain ­Bendavid, directeur de l'expertise corporate et climat social à l'Ifop, interrogé par le 'JDD'. ­"Decathlon est donc resté connecté avec les Français, c'est le couteau suisse de leurs loisirs", selon lui.

Besoin de repères

L'étude se base sur six critères : l'impact sur l'économie française, l'implication en matière environnementale, la capacité à proposer des produits innovants, celle à améliorer le quotidien des Français, celle à donner une bonne image de la France et l'envie qu'elle donne de rejoindre ses rangs pour y travailler.

Le constructeur automobile Peugeot se classe deuxième de ce palmarès, devant EDF. Pour Romain Bendavid, directeur de l'expertise corporate et climat social à l'Ifop, l'explication est simple : "en période de crise, les Français se rattachent à des repères historiques qui font partie du patrimoine national", explique-t-il au 'Journal du dimanche'.

La suite du classement le montre, avec des marques anciennes et bien installées. Ainsi, Leclerc est quatrième (en hausse de 8 places), devant Leroy Merlin (+6 places).

Le covid fait des victimes

Mais la crise liée à la pandémie de coronavirus a aussi fait des perdants, et sans surprise, les secteurs du tourisme et des voyages sont touchés. L'avionneur Airbus, bien placé en cinquième position dans le précédent palmarès, se retrouve dixième. Air France tombe à la 27ème place, après une chute de 12 rangs. Aéroports de Paris (ADP) est une autre victime, avec une dégringolade de la 27ème à la 46ème place.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.