Déconfinement : 62% des Français ne font pas confiance au gouvernement

Déconfinement : 62% des Français ne font pas confiance au gouvernement©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 28 avril 2020 à 09h52

Selon le baromètre mensuel Odoxa-CGI, 65% des Français estiment que le gouvernement "n'est pas à la hauteur de la situation" depuis le début de la crise sanitaire.

A quelques heures de la présentation du plan d'Edouard Philippe, 6 Français sur 10 disent ne pas faire confiance au gouvernement pour réussir la sortie du confinement qui doit débuter à partir du 11 mai, selon le baromètre politique Odoxa-CGI pour 'France Inter' et 'L'Express' dévoilé ce mardi.

Mis à part les sympathisants LREM, ceux de tous les autres partis politiques sont majoritairement convaincus de l'échec du déconfinement : 59% des Les Républicains, 62% des Insoumis, 71% des Socialistes et 85% des Rassemblement national.

Si la cote de popularité d'Emmanuel Macron a gagné 4 points en avril et 9 points depuis mars et le début de la crise sanitaire, "le doute est fort sur son action et près de six Français sur dix (58?%) continuent de trouver qu'il est un mauvais président", souligne le président d'Odoxa Gaël Sliman.

"Pas à la hauteur de la situation" depuis le début de la crise sanitaire"

Son Premier ministre "s'en sort mieux", précise-t-il. Plus apprécié, il a gagné 11 points en deux mois, mais il reste lui aussi majoritairement impopulaire (53% de mauvaises opinions), selon l'enquête réalisée auprès d'un échantillon de plus de 1.000 Français interrogés par internet les 22 et 23 avril.

Si 'l'exécutif n'engrange pas davantage de confiance en ce moment", c'est parce pour près des deux-tiers des Français (65%), l'exécutif "n'est pas à la hauteur de la situation" depuis le début de la crise sanitaire, soit le même pourcentage que le mois dernier.

Manque de masques

D'après l'institut de sondage, Emmanuel Macron avait convaincu juste après son discours du 16 mars, "mais entre le 19 mars et le 27 mars, tout se retourne : les propos d'Agnès Buzyn, et surtout la polémique montante sur le manque de masques plombent totalement la crédibilité du président et du gouvernement".

De plus, la question de la rentrée à école aurait également joué sur la défiance des Français envers le gouvernement. Selon un sondage Odoxa-Dentsu-Consulting pour 'franceinfo', 65% des Français estimaient que la réouverture des écoles à partir du 11 mai était une mauvaise décision et 64% des parents d'élèves assuraient qu'ils n'y enverraient pas leurs enfants.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.