Déconfinement : Anne Hidalgo demande à "passer au vert" à Paris

Déconfinement : Anne Hidalgo demande à "passer au vert" à Paris©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 04 juin 2020 à 11h55

La maire de Paris a appelé le gouvernement à "un peu plus de pragmatisme" dans le déconfinement...

La ville de Paris passera-t-elle enfin en zone verte ? Au micro de 'France Inter' ce jeudi, la maire PS Anne Hidalgo a estimé qu'il fallait faire preuve d'"un peu plus de pragmatisme" dans le déconfinement, demandant à "passer au vert" dans la capitale, si les indicateurs sanitaires le permettent.

"S'il y a des raisons de retour de l'épidémie, évidemment il ne faut pas aller plus loin", mais "si les indicateurs relatifs à l'évolution de l'épidémie sont verts, et bien on passe au vert", a-t-elle affirmé, ajoutant avoir été "un peu surprise que, souvent, on nous oppose la doctrine".

"Si l'épidémie marque un frein, s'il n'y a plus à Paris de cluster, si l'épidémie recule, alors je pense qu'avec des règles de prudence et des règles sanitaires, on doit peut-être pouvoir revenir dans des salles de restaurant", a également insisté la maire de Paris.

3.000 extensions de terrasses demandées à la mairie

Pour rappel, pour deuxième phase du déconfinement, qui a débuté le 2 juin, les départements de l'Île-de-France, ainsi que ceux de Mayotte et de la Guyane, ont été classés orange. Comme l'avait indiqué le Premier ministre Edouard Philippe, les cafés, bars et restaurants parisiens peuvent rouvrir, mais uniquement en terrasse.

Le week-end dernier, Anne Hidalgo avait alors dévoilé son plan d'aides aux restaurateurs et cafetiers parisiens, comprenant une extension des terrasses, comprenant la possibilité pour les établissements d'étendre "gratuitement" leur terrasse sur une partie de l'espace public, pour accueillir plus de clients. Selon 'BFM Paris', sur les 14.500 bars et restaurants que compte la capitale, plus de 3.000 établissements ont déjà fait des demandes d'extension de leurs terrasses à la mairie.

Manque de pragmatisme pour les parcs et jardins

Quelque 70 demandes de piétonnisations de rues ont également été soumises à la Ville pour permettre d'élargir ces terrasses dans de meilleures conditions de sécurité. Ces demandes sont encore à l'étude et devront être acceptées ou non par la mairie.

Concernant la question de l'ouverture des parcs et jardins de la capitale, Anne Hidalgo a également jugé que "cela manquait de bon sens et de pragmatisme". Après plus de deux mois de fermeture en raison de la pandémie de Covid-19, les parcs et jardins ont rouvert le 30 mai, à l'exception d'une soixantaine de parcs constitués exclusivement d'aires de jeux ou actuellement en travaux...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.