Déconfinement : Emmanuel Macron dira tout dès ce soir !

Déconfinement : Emmanuel Macron dira tout dès ce soir !©Boursier.com

Orange avec Boursier.com, publié le jeudi 29 avril 2021 à 10h48

Le président de la République va s'exprimer dans la presse régionale et non à la télévision...

Le président de la République va s'exprimer dans la presse régionale et non à la télévision...

Comme il l'avait promis lors de sa dernière allocution fin mars, Emmanuel Macron va s'adresser de nouveau aux Français pour préciser les modalités et le calendrier du desserrement des contraintes sanitaires qui ont été mises en place pour contenir la troisième vague de l'épidémie de Covid-19. Contrairement aux précédentes interventions, le président de la République s'exprimera dans la presse régionale et non à la télévision... L'interview devrait ainsi être mis en ligne sur les sites internet de la PQR dès ce soir à partir de 21H30 pour une parution écrite dans les éditions de vendredi.

Avec la progression de la vaccination et le ralentissement de la circulation du coronavirus SARS-CoV-2, le gouvernement peaufine sa "stratégie de sortie de crise, progressive et phasée, dont les éléments seront présentés par le président de la République", a-t-il ainsi indiqué mercredi, lors du compte-rendu du Conseil des ministres.

"Le niveau de circulation reste élevé, mais nous sommes sur une vraie tendance à la baisse, même si cette baisse est plus lente qu'en novembre dernier et que son impact sur les hospitalisations ne se traduit encore que timidement" notamment pour les patients pris en charge dans les services de réanimation, a encore expliqué le chef du gouvernement...

Diminution du nombre de nouveaux cas avec le temps

La moyenne hebdomadaire du nombre de contaminations est passée de 38.000 à 26.200 et le taux de reproduction du virus, dit "R0", s'établit désormais à 0,89, selon les chiffres fournis par Jean Castex.

Ce taux - reflet de la contagiosité d'un agent pathogène - signifie que 100 personnes infectées en contamineraient en moyenne 89, entraînant donc une diminution du nombre de nouveaux cas avec le temps.

Vers un régime transitoire ?

Dans le même temps, la campagne de vaccination avance à "un très bon rythme", a souligné le Premier ministre, qui a évoqué 469.000 injections pour la seule journée de mardi. Ces évolutions permettant d'envisager "un retour progressif à une vie plus normale".

Le projet de loi sur la sortie de crise prévoit que l'état d'urgence sanitaire soit levé à compter du mois de juin, a précisé Jean Castex. Un régime transitoire laissant à l'exécutif la possibilité de prendre des mesures en cas de reprise épidémique sera proposé au Parlement pour la période de 2 juin au 31 octobre prochains...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.