Déconfinement : l'usage du vélo bondit de 44% en France

Déconfinement : l'usage du vélo bondit de 44% en France©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 21 mai 2020 à 12h47

D'après l'association Vélo et territoires, les "grands gagnants" de cette augmentation "se trouvent en milieux périurbains et ruraux".

Le vélo, star du déconfinement ? Selon les estimations de l'association Vélo et territoires, l'usage du vélo s'est envolé dans l'Hexagone lors de la première semaine du déconfinement, en ville mais aussi dans le péri-urbain et à la campagne. Les compteurs répartis sur le territoire national ont enregistré sur cette première semaine 44% de passages de vélos de plus qu'avant le confinement.

"C'est un très bon résultat compte-tenu des fortes hausses de la pratique du vélo en ce début d'année provoquée notamment par d'importants mouvements de grèves dans les transports en commun", a commenté l'association dans un bulletin.

La tendance a été particulièrement forte le week-end, avec un bond de 151%, précise Vélo et territoires, qui se base sur 182 compteurs à travers la France. Comparée à la même semaine en 2019, la fréquentation cyclable progresse de 11%.

Les milieux périurbains et ruraux sont les grands gagnants

Toujours selon l'association, les milieux périurbains (+138%) et ruraux (+197%) sont ceux qui ont enregistré les plus fortes progressions de l'usage du vélo. En ville, où le nombre de cyclistes avant le confinement était plus important, la hausse est de 27%. "Bien sûr ces pourcentages sont à relativiser car les volumes ne sont pas les mêmes", a toutefois précisé le réseau de collectivités.

La pratique du vélo, qui connaissait avant le confinement deux pics les jours de semaine, matin et soir, "s'étale davantage sur la journée", ajoute association. Pour rappel, depuis ces dernières semaines, les initiatives se sont multipliées dans les collectivités pour mettre en place des pistes cyclables temporaires, le vélo étant considéré comme une solution garantissant la sécurité sanitaire.

Quid de la prime de 50 euros pour faire réparer son vélo ?

Pour éviter que les usagers des transports en commun se reportent massivement sur la voiture, le gouvernement a également décidé d'aider les Français à reprendre la pratique du vélo pour le déconfinement avec un plan de 20 millions d'euros. Cette enveloppe doit permettre notamment de prendre en charge l'installation de places de stationnement temporaires et des formations.

Un forfait de 50 euros pour la remise en état d'un vélo (changer des freins, des lumières, des pneus...) est également prévu. La liste des structures partenaires du dispositif est d'ailleurs désormais disponible sur le site "Coup de pouce vélo"...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.