Déconfinement : les Français ont ressorti le portefeuille dès le 19 mai !

Déconfinement : les Français ont ressorti le portefeuille dès le 19 mai !
commerce, boutique, vente, consommation

Orange avec Boursier.com, publié le mercredi 02 juin 2021 à 06h04

Cette envie de dépenser s'est surtout fait sentir le tout premier jour de réouverture des magasins, avec une envolée des dépenses par cartes (physiques ou sur mobile) dans le sport, la bijouterie ou l'habillement.

Cette envie de dépenser s'est surtout fait sentir le tout premier jour de réouverture des magasins, avec une envolée des dépenses par cartes (physiques ou sur mobile) dans le sport, la bijouterie ou l'habillement.

Les Français se sont fait plaisir dès la réouverture des magasins... Selon les chiffres du groupement des cartes bancaires (GIE CB) révélés par 'Le Figaro', les dépenses par cartes dans les magasins ont bondi de 20% sur les quatre premiers jours de réouverture par rapport à la même époque de 2019, la dernière année "normale" avant la crise.

Cette envie de dépenser s'est surtout fait sentir le tout premier jour, le 19 mai, avec une envolée de +186% des dépenses par cartes (physiques ou sur mobile) dans les articles de sport (hors habillement), de +165% dans l'horlogerie et la bijouterie, de +146% dans les jeux, jouets et articles de loisir ou encore de +106% dans l'habillement...

La restauration pas (encore) à la fête

"Le mercredi de la réouverture a marqué un pic, mais la hausse de l'activité par rapport à 2019 s'est prolongée les jours suivants à un niveau très soutenu", précise le groupement des cartes bancaires, interrogé par 'Le Figaro'. La tendance est la même du côté de Procos, la fédération du commerce spécialisé, qui a enregistré une hausse des ventes de 46%, sur la période du 19 au 23 mai.

Mais tout le monde n'en a pas profité, à l'image de la restauration rapide, qui n'a vu son activité progresser que de 4% le 19 mai. Les restaurants traditionnels, encore victimes de lourdes restrictions, affichent un recul de 20% par rapport au 19 mai 2019...

Bas de laine

Les Français ont envie de se faire plaisir, et ce phénomène avait déjà été observé en mai 2020, à la fin du tout premier confinement... Et ils ont de l'argent de côté : avec les différentes périodes de restrictions sanitaires qui les ont privé de sorties, de vacances et de shopping, ils ont accumulé un surplus d'épargne de 142 milliards d'euros, selon les derniers chiffre de la Banque de France !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.